Voie spirituelle

Dernière mise à jour : 25 août 2019

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Il y a vingt ans, j'écrivais :


"Il faut s’appliquer à brouiller les cartes ; développer un langage abstrait, non signifiant, ne risquant d’exprimer rien de commun, rien de connu.
Mais un langage semblable peut-il échapper, pour autant, à toute assertion subjective ? Laquelle serait (pire encore !) dissimulée puisque inconsciente…
C’est donc des fonds les plus obscurs, les plus ténébreux de l’intériorité subjective que doit jaillir un tel langage. Au-delà-même de l’inconscient ; là où les signifiants ne risquent d’être empreints d’aucune subjectivité (car il existe en nous, au plus profond de notre être, un point de contact avec l’absolu ; et c’est à ce point que nous rompons avec la connaissance ultime de nous-même – même inconsciente)."
Carnets de Route (Notes sur la Poésie) - 1ère saison

Alors que je n'étais pas encore musulman, même pas croyant, le poète que j'étais cherchait déjà à bannir l'ego, à lutter contre l'âme qui renvoie à soi-même, afin de trouver le point de contact avec ALLAH.


En d'autres termes, à s'éteindre en ALLAH.


La poésie est donc bien une voie spirituelle à part entière, et je me rends compte aujourd'hui qu'elle converge avec la voie de la foi dans la recherche d'ALLAH, que j'appelais à l'époque l'absolu.


Voie spirituelle - Blog - Stéphane Abdallah ILTIS

(Soutenir mon travail.)

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout