top of page

Les cheminants paresseux

Dernière mise à jour : 26 nov. 2023

بسم الله الرحمن الرحيم


Certains focalisent tellement sur le Shaykh qu'ils ont la paresse d'aller au-delà, de chercher ALLAH ﷻ – voire Sayyidina Muhammad ﷺ – et qu'ils se contentent du Shaykh.


Mais comme ils sont vraiment paresseux et que leur intention s'en trouve limitée, ils ne cherchent même pas à aller au-delà de l'enveloppe charnelle du Shaykh : ils cultivent leur rapport matériel à lui, s'extasiant devant des photos et des vidéos, bloquant devant lui pendant des heures lors des assises, sans même chercher à atteindre son esprit.


Un peu comme si on achetait un ordinateur ou un téléphone haut de gamme, et qu'on se contentait d'admirer l'emballage sans même chercher à l'ouvrir – sans même en avoir l'idée.


Et comme on se satisfait de l'apparence immédiate du Shaykh, qui n'est qu'un moyen d'accéder à RasuluLLAH ﷺ et à ALLAH ﷻ, c'est tout naturellement qu'on porte toute sa force d'adoration sur cette image, sur cette enveloppe charnelle.


Et on tombe dans le Shirk, par paresse.


Alors que cette force d'adoration, dont tout homme est naturellement doté, est normalement destinée à s’exercer sur ALLAH ﷻ, exclusivement.


Mais comme on se dit qu'on aime L'Homme d'ALLAH ﷻ, comme on se trouve cette excuse facile (toujours par paresse), on s'exonère de son devoir d'effort en matière de cheminement vers ALLAH ﷻ.


Et c'est ainsi qu'ALLAH ﷻ Se Voile de ceux dont l'intention à Son Égard est défaillante, voire pas très sincère, voire carrément hypocrite.


Tandis que Shaytan, dont c'est le job par Permission d'ALLAH ﷻ, leur embellit l'affaire.


Et ils continuent d'adorer le Shaykh, sans même se rendre compte qu'ils sont tombés dans l'adoration, avec la certitude tranquille d'être dans les clous, et avec la satisfaction du devoir accompli.


Par pure paresse.




Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation préalable de l'auteur.

48 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page