Une miséricorde, la divergence ?

Dernière mise à jour : 13 avr. 2021

بسم الله الرحمن الرحيم


Pourvu qu'on ne LUI associe rien dans son cœur, et qu'on ne L'oublie pas, les grandes divergences dans la religion, le dogme, la croyance... n'ont d'autre portée que de révéler la sincérité des gens :


Qu'on soit un fervent défenseur du Mawlid ou pas, qu'on soit un adepte convaincu des Madhahib ou pas, tout cela n'a dans le fond que peu d'importance : ce que regarde ALLAH ﷻ, c'est la Niya et la sincérité.


Et si la Niya est de L'adorer et de L'honorer avec sincérité, le fond devient très relatif – et même n'est plus qu'un support, un prétexte, un moyen d'exprimer sa sincérité.


Ainsi, celui qui interdit fermement le Mawlid parce qu'il y voit très sincèrement une innovation, avec l'intention pure de ne pas rajouter à la tradition du Prophète ﷺ, est infiniment plus respectable que celui qui le promeut par ego, parce que son âme le lui a dicté, parce qu'il a du mépris pour celui qu'il pense ignorant ou rigide, et parce qu'il se sent meilleur.


De même, celui qui suit sincèrement les Madhahib parce qu'il y voit le meilleur moyen de pratiquer la Shari'a en considérant ses propres lacunes, est meilleur que celui qui les rejette aveuglément, par haine pour une certaine conception intellectuelle de l'Islam qui n'est pas la sienne.


Et puis, il se peut qu'ALLAH ﷻ permette toute cette diversité d'opinions pour diffuser tous les aspects de La Vérité – et en particulier les plus opposés en apparence ; car La Vérité a probablement un spectre bien plus large qu'on ne veut bien le penser, et surtout bien plus vaste que nos intellects restreints sont capables de L'appréhender : donc, avant de s'opposer spontanément et à chaud à un avis qui n'est pas le sien (en vertu de ce réflexe égotique qu'on a tous et qui consiste à vouloir défendre son point de vue), il convient de prendre le temps d'examiner l'avis opposé, et, s'efforçant de le considérer du Point de Vue d'ALLAH ﷻ, de se demander s'il n'est pas porteur d'une certaine vérité ; et, en tout cas, d'avoir l'humilité de se dire que, dans l'absolu, l'autre a peut-être bien raison.


Aussi, lorsque nous sommes confrontés à la contradiction ou à la divergence, efforçons-nous de faire abstraction du fond du sujet abordé, pour nous attacher uniquement aux attributs de sincérité et de droiture qu'il permet à l'autre d'exprimer – car ce qui compte vraiment n'est pas tant l'adversité que la personne nous oppose, que ce qu'elle a dans le cœur vis-à-vis d'ALLAH ﷻ.


Mais cela implique un haut degré d'humilité, et la capacité de faire passer son avis personnel au second plan pour privilégier les attributs de droiture et de sincérité de son interlocuteur.


Et surtout, cela implique une certaine clairvoyance par rapport audits attributs, et au degré spirituel de la personne.


Car le principal n'est pas tant d'avoir raison et de défendre des avis très relatifs, que de reconnaître et d'honorer comme tels les adorateurs sincères d'ALLAH ﷻ.


Car à travers eux – en considérant comme il se doit ces gens qui L'adorent sincèrement - c'est La Face d'ALLAH ﷻ qu'on vise.


Rien d'autre – et surtout pas d'avoir raison sur un point ou un autre.


Car dans l'absolu, ALLAH ﷻ Seul détient La Vérité.

 

OBTENIR CE POST EN FORMAT PDF

 

Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation écrite de l'auteur.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout