Tu ne vas pas bien ?

Dernière mise à jour : 25 août 2020

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Tu ne vas pas bien ?


Tu es anxieux, angoissé, déprimé ?


Tu souffres d'un sentiment d'insécurité permanente ?


Tu ne te sens pas serein, en paix ?


Alors tu cherches à te distraire, à te divertir :


Tu regardes des vidéos sur YouTube.


Tu passes des heures sur Facebook, ou sur Instagram, ou sur Twitter...


Tu joues à des jeux vidéos.


Tu regardes la télé.


Tu fais des paris en ligne.


Tu fais les boutiques.


Tu achètes compulsivement et frénétiquement au point de te surendetter.


Tu sors faire la fête.


Tu manges et bois pour compenser...


Mais ça ne va pas mieux...


Peut-être un peu, sur l'instant, mais tu retombes bien vite dans ton état de torpeur.


C'est que tu es loin d'ALLAH ﷻ.


Loin de ta Source de Lumière.


Et plus te te distrais, plus tu t'éloignes de LUI.


Car tu fais la chemin inverse : au lieu de chercher à revenir à LUI, tu cherches le réconfort ailleurs, dans des choses superficielles.


Alors que tout, à part LUI, est éphémère et se dissipe comme la cendre dans le vent.


Ne t'étonne pas de passer des heures sur les réseaux sociaux à regarder des choses futiles, et de ressentir le même malaise - peut-être même un peu plus profond, un peu plus aigu à chaque fois :


Car non seulement cette distraction ne te soulage pas, mais encore elle approfondit ton mal-être.


Car elle t'éloigne toujours un peu plus de Ce qu'il te manque vraiment, au plus profond de ton cœur : la connexion avec ton Essence profonde.


Tu vas mal parce ce que tu n'es plus en harmonie avec l'UNivers.


Et l'UNivers, étymologiquement, c'est l'UNité : le UN.


Et le UN, c'est ALLAH ﷻ :


أحد أحد‎


Mais toi tu n'es plus dans l'UNité ; plus dans La Présence Divine.


Tu es à côté : isolé, exilé.


Perdu dans un monde artificiel et éphémère de leurres et de faux semblants.


Sors un poisson de l'eau et il va vite étouffer ; toi, c'est pareil : tu n'es plus dans ton élément naturel qui est La Lumière Divine.


Mais ton cœur, lui, ne s'y trompe pas ; et il souffre ; et il te fait ressentir sa souffrance à travers tout ton être.


Quand vas-tu enfin l'écouter ?


Revenir à l'Essentiel ?


Délaisser toutes ces niaiseries qui te font plus de mal que de bien, et te décider enfin à rechercher le sens profond de ta vie ?


Ce pourquoi tu es advenu, et dont l'accomplissement seul est gage pour toi de Paix, de sérénité, d'harmonie...


Pourtant ALLAH ﷻ te le dit clairement :


وَمَا خَلَقْتُ ٱلْجِنَّ وَٱلْإِنسَ إِلَّا لِيَعْبُدُونِ
Je n'ai créé les Jinn et les hommes que pour qu'ils M'adorent. (Coran 51:56)

Vas-tu longtemps encore être dans le déni ?


Refuser ta destination première et continuer à souffrir, pour te consacrer à la satisfaction immédiate des desiderata de ton ego ?


Nage à contre-courant autant qu'il te plaira, mais à terme c'est l'épuisement qui aura raison de toi.


La bonne nouvelle, c'est que si tu souffres, tu es récupérable : c'est que la petite Lueur au fond de ton cœur ne demande qu'à trouver l'oxygène qu'il lui manque et à s'embraser.


Et cet oxygène, c'est le Dhikr d'ALLAH ﷻ.


Si en revanche tu te satisfais pleinement du faux brillant sur terre, insouciant que tu es, et que tu n'échangerais pour rien au monde les jouissances qu'il te procure, c'est que tu es destiné à cette déchéance pour l'éternité.


Et ALLAH ﷻ LUI-même t'en donnera toujours plus, pour bien t'enfoncer dans ton contentement égoïste.


Et afin de précipiter ta chute de plus haut.


C'est ce qu'on appelle الإستدراج (Al-Istidraj - ou la graduation).


Et c'est le premier pas pour l'enfer...

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout