top of page

Traduire le Coran, c'est l'altérer...

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


La traduction du Coran est déjà, par définition, une interprétation (subjective) et une altération du sens de ses versets. En réalité le Coran est intraduisible. Et seule une traduction strictement littérale à la manière de Farid Gabteni (qu'ALLAH ﷻ le récompense pour son travail), avec tout ce que cela implique de distorsion en termes de syntaxe et de sémantique (car la langue française est impropre à restituer toute la richesse, la subtilité et les nuances de l'arabe littéraire) est viable, et pertinente, et proche du Vrai. Malgré (ou grâce à) l'hermétisme qui en résulte, découlant lui-même de cet aspect rugueux de diamant brut.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page