top of page

Simplement admettre

Dernière mise à jour : 11 avr. 2021

بسم الله الرحمن الرحيم


La mécréance et le refus des signes précèdent le voilement du cœur par ALLAH ﷻ.


Ça n'est pas parce que leurs cœurs sont voilés qu'ils sont mécréants, mais c'est parce qu'ils sont mécréants que leurs cœurs sont voilés.


En vertu du libre arbitre et de la faculté souveraine (d'ordre divin) que nous avons d'accepter ou de refuser les signes qui nous sont nécessairement présentés, ALLAH ﷻ dévoile ou voile nos cœurs.


Mais comme nos cœurs sont examinés en permanence, cet état de voilement ou de dévoilement n'est pas définitif, figé ; mais évolutif et graduel : à géométrie variable.


Et c'est selon l'évolution de notre propre regard, et de la considération que nous avons de Ses Signes, qu'ALLAH ﷻ voile ou dévoile un peu plus nos cœurs :


Si nous faisons un pas vers l'acceptation (même infime), il ouvre de façon exponentielle nos poitrines – de telle sorte que notre cheminement vers la soumission s'accélère.


Si nous faisons un pas en arrière vers le rejet, il ferme de façon proportionnelle nos poitrines – de telle sorte que notre aveuglement s'accentue.


Mais c'est bien notre propre considération qui détermine, qui initie Sa Réponse en termes d'extension ou de rétractation.


Aussi, que nul n'ait jamais le front de LUI imputer sa propre mécréance.


Car, tous autant que nous sommes, nous sommes libres d'accepter de croire – ne serait-ce qu'intellectuellement : de postuler qu'il y a bien Un Dieu Unique Qui régit l'univers, même si nos cœurs n'en sont pas absolument convaincus.


Car l'ouverture des cœurs, c'est Son Travail : contentons-nous déjà d'accepter l'idée de Son Existence, avec le minimum d'humilité et de sincérité requises, et Il se chargera de nous insuffler la certitude de la foi.


Al-Yaqîn.


Ça n'est donc vraiment pas grand-chose qu'il nous est demandé : simplement admettre...


Faire taire l'orgueil de nos ego qui croient tout savoir, tout maîtriser, et ne peuvent pas accepter l'idée que nous sommes régis par Une Volonté Infiniment Supérieure, de Laquelle nous sommes tous issus.


Et à Laquelle nous retournerons tous.


Inéluctablement.

 

OBTENIR CET ARTICLE EN FORMAT PDF

 

Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation écrite de l'auteur.

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout