top of page

Si on te colle une mandale

Dernière mise à jour : 16 nov. 2023

بسم الله الرحمن الرحيم


Si quelqu'un te colle une mandale, tu as spontanément envie de la lui rendre, de lui tirer une droite : c'est un réflexe.


Mais si tu as conscience que c'est ALLAH ﷻ Qui t'a baffé par une créature interposée, tu te mets immédiatement à genoux en pleurant, et tu tends l'autre joue en Le louant et en implorant Son Pardon.


Parce que tu as la science pour savoir que tout vient d'ALLAH ﷻ ; et parce que tu ne vois que ALLAH ﷻ dans le moindre événement, même le plus anodin : tu fais le lien entre cette anecdote et Sa Volonté, Qui gouverne les mondes et tout ce qu'il s'y passe, sans exception – du Big Bang cosmique au frémissement d'un brin d'herbe sous le vent.


Ainsi la foi a cette faculté de modifier jusqu'aux réflexes les plus primaires, et on reconnaît le croyant à ce qu'il agit différemment des autres lorsqu'il est confronté à l'adversité, au point qu'on se demande s'il est bien normal, s'il a toute sa tête : c'est juste qu'il vit dans un autre monde, une autre dimension, et qu'il sait et voit ce qu'on ne perçoit pas.



Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation préalable de l'auteur.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page