top of page

Salafisme et oligarchie : même combat

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Salafisme et oligarchie : même combat - Blog - Stéphane Abdallah ILTIS
Le baiser de la mort sous le regard satisfait de l'entremetteur

En 83, la France mitterrandienne, déjà ruinée par deux ans de pouvoir socialiste, va emprunter 25 milliards de Dollars à l'Arabie Saoudite.

C'est l'indéboulonnable Attali, Président de la République officieux de 81 à nos jours (et donc premier responsable de l'état catastrophique de la France par ses "conseils" douteux) qui part "négocier" ce prêt en Arabie Saoudite.

Les plus éveillés savent qui est Attali et pour qui il bosse (et surtout pourquoi).

En contrepartie de ce prêt, les Saoud (probablement "conseillés" à leur tour par Attali), réclament qu'on fasse une plus grande place à l'Islam en France - mais pas n'importe quel islam :

L'islam wahhabo-salafiste anthropomorphiste le plus intransigeant, le plus fermé, le plus littéraliste, le plus superficiel - qui oblige à s'en tenir aux strictes apparences sans chercher à aller au-delà ;

L'islam le plus sectaire qui passe son temps à traquer la faute (le Haram et la Bid'a) et à condamner à tour de bras tout ce qui n'est pas conforme à cette vision étriquée et psychorigide ;

L'islam des exécutions sommaires de femmes dans la rue, par décapitation ;

L'islam qui se cache derrière les pieux prédécesseurs, les Salaf - les instrumentalisant ainsi pour justifier son existence ;

L'islam ami de toutes les puissances occidentales de l'oligarchie, dont le dernier état au monde pratiquant l'apartheid - suivez mon regard.

Cet islam, qui aujourd'hui se fait pompeusement appeler "minhaj salafi", ou "groupe sauvé" (non sans vanité ni prétention), est celui qui domine en France, dans les mosquées et sur le Web (via des sites omniprésents comme 3ilmchar3i.net), instillant son poison idéologique dans les esprits des jeunes convertis, les détournant de l'Islam authentique de la spiritualité et de l'ouverture, du Da'wa et de la miséricorde, les conditionnant à ne voir, comme des robots, que Haram et Bid'a, et les incitant à juger et condamner leurs frères et sœurs sans fin.

Créant et amplifiant, par cet élitisme sectaire et arrogant, une division fort dommageable pour la Umma.

Le but premier étant, bien évidemment, d'empêcher les gens de devenir des musulmans accomplis, réduisant leur dîn à cette religion sectaire dans laquelle le Système souhaite les confiner à tout prix.

Car...


Si ces jeunes dépassaient cet islam des seules apparences pour aller au-delà, comme nous y incite sans fin le Coran...

S'ils dépassaient, pour cheminer vers la foi complète (Iman), le cap de la seule pratique (Islam) et de cette 'aqida verrouillée sur son dogme littéraliste et anthropomorphiste...

Si, aspirant à l'excellence du comportement (Ihsan), ils s'attachaient à l'élévation spirituelle qui seule permet de l'atteindre, via l'initiation d'un maître accompli :

Ils représenteraient, par la Lumière divine qu'ils apporteraient au monde, une réelle menace pour ce Système satanique qui cherche à le maintenir dans l'obscurité de la guerre et de la division pour mieux régner.

Car la seule finalité de cet anti-Islam wahhabo-salafiste obscurantiste, étriqué et aveugle du cœur, outre de faire détester l'Islam aux non-musulmans et de les maintenir dans la laïcité, c'est de collaborer à cet effort diabolique d'égarement de l'humanité, en la maintenant dans les ténèbres de la jahiliyah et en empêchant la Lumière divine d'arriver jusqu'à elle.

Alors il procède par détournement des musulmans (le but étant d'en capter le plus possible pour les faire dévier de la voie droite), en mêlant le haqq au bâtil - le vrai au faux.

Façonnant un islam artificiel, en apparence séduisant par sa rigueur et son intransigeance ; mais reposant exclusivement sur un faux dogme et des principes de rejet et d'exclusion - totalement contraires à l'Islam authentique qui est avant toute chose ouverture et appel, conformément à la nature-même de la mission prophétique bien comprise.

Car la stratégie des promoteurs de cet islam trompeur est de faire précéder l'exclusion avant l'adhésion : de promouvoir d'abord ce qui clive et repousse, plutôt que ce qui fédère et attire ; les premiers empêchant nécessairement les seconds - car on ne peut consentir aux inconvénients d'une chose qu'après y avoir adhéré pleinement - tout comme on ne peut tout accepter d'une personne qu'une fois épris d'amour pour elle.

Ne perdons jamais de vue que le régime saoudien a d'abord été mis en place par l'empire britannique pour servir ses intérêts, suivi en cela par son successeur l'empire atlanto-sioniste qui s'en est fait un vassal de premier plan.

Et les intérêts de cet empire n'ont jamais résidé dans la propagation de l'Islam authentique - au contraire : il est allé jusqu'à fabriquer de toutes pièces un islam de la terreur qui lui profite pleinement, en plus de celui déjà peu avenant représenté par le wahhabo-salafisme.

Quant-aux pseudo-dirigeants français, qui s'émeuvent d'une certaine radicalisation, d'un certain intégrisme salafiste, et du risque de dérive "jihadiste" (terme totalement inapproprié puisque le jihad, c'est d'abord l'effort spirituel ou combat intérieur du croyant pour s'améliorer), ce sont de purs hypocrites :

Car ce sont eux qui ont introduit cette gangrène en France, pour servir leurs intérêts et le plan de chaos de l'oligarchie.

Sur les "conseils" (très péremptoires à n'en pas douter) de l'inénarrable Attali.

Quant-aux frères et sœurs fourvoyés là-dedans, qu'ils me pardonnent cette expression choc (sans jugement de valeur aucun), mais ce sont les "idiots utiles" de toute cette stratégie de tromperie.

Qu'ALLAH عز وجل les guide, et les éclaire, et les sorte de cet égarement.

Comme Il l'a fait pour moi avant eux - car je fus le premier séduit par ce faux paradigme wahhabo-salafiste.

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout