Pédo-satanisme

Dernière mise à jour : 23 sept. 2019

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Vu ça sur le web : Une pilule contraceptive pour homme a passé avec succès les premiers essais cliniques.


Alors d'un côté, ils promeuvent la conception artificielle d'enfants pour "ceux qui ne peuvent pas en avoir" ; et de l'autre, ils font en sorte que les gens ayant une sexualité "conventionnelle" ne puissent plus procréer.


Outre le fait que la prolifération de ces moyens contraceptifs incite à la fornication pour la seule fornication, cet étrange "planning familial", fait de contraception et d'IVG d'un côté, de PMA et de GPA de l'autre, redéfinit complètement la destination sociale de l'enfant :


Ainsi, ce dernier n'est plus censé être le fruit de l'union légitime entre un homme et une femme dans le cadre d'une famille traditionnelle, mais le produit de consommation de "gens à la sexualité marginale", fruit d'un caprice qu'on leur a rendu possible.


Cette inversion diabolique procède de la destruction familiale planifiée par le Système, et s'inscrit pleinement dans le complexe processus d'ingénierie sociale déployé à cet effet.


Mais il y a bien longtemps que l'enfant, sous l'effet pervers de l'emprise socio judiciaire, échappe au contrôle de la famille traditionnelle démantelée par les institutions : instrumentalisé par le Système, il devient un bétail lucratif pour justifier et assurer l'existence de services sociaux de tous poils (ASE, PJJ, ADSEA...), sous couvert de mesures judiciaires soi-disant prises "dans l'intérêt supérieur de l'enfant" (AEMO, AED, placements à domicile ou en lieu neutre...), pourtant très rarement justifiées et souvent abusives.


Il s'agit juste, ici, de sauter l'étape de la famille traditionnelle en la stérilisant, et d'opérer un transfert de l'enfant à la famille "moderne" (tout ce qui est transgressif au regard de la loi divine est qualifié de "moderne") que représentent les couples "arc en ciel".


Quand on connaît le taux vertigineux de ruptures et d'instabilité de ces couples, on voit tout de suite la manne pour le système socio-judiciaire, qui n'aura qu'à se baisser pour prendre le contrôle des malheureux enfants jetés en pâture à cette "modernité".


Mais il s'agit aussi d'alimenter plus facilement les réseaux pédocriminels des "élites" friandes de pizza (cf. le Pizzagate), qui pratiquent volontiers le sacrifice rituel d'enfants - persuadées qu'elles sont que chaque vie ôtée d'un enfant est un pas vers la vie éternelle.


Je renvoie les sceptiques au poignant documentaire d'Élise Lucet : Viols d'enfants : la fin du silence.


Ou à la lecture de La Vilaine Lulu , bande dessinée sordide qui représente un aperçu d'autant plus édifiant des mœurs sataniques de cette "élite", que la véracité des faits meurtriers qui y sont dépeints est fort cyniquement revendiquée : « Toute ressemblance avec des personnes qui existent ou qui ont existé est parfaitement voulue. Toutes ces aventures ont été tirées de faits réels. »


Oui, tout cela est bel et bien satanique, puisque visant à saper l'ordre divin par la transgression la plus sordide et l'inversion.


Alors qu'on ne croie pas au divin, c'est un fait ; mais on peut difficilement nier le satanisme, tant il s'expose de plus en plus crûment, sans le moindre complexe.


Pédo-satanisme - Blog - Stéphane Abdallah ILTIS

(Soutenir mon travail.)

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout