top of page

Mettons un voile sur les fautes de nos frères et sœurs

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Vu sous l'angle strict de la jurisprudence, le frère qui a fait les causes de ma conversion, par son comportement, était loin d'être LE musulman modèle.


Mais si ALLAH عز وجل a entendu ses invocations en faveur de ma conversion, c'est probablement qu'Il l'aime, et qu'Il a aimé la sincérité de sa demande.


Et d'ailleurs ce frère, comme marque des grâces d'ALLAH سبحانه و تعالى à son égard, est justement en train de parfaire son comportement de manière impressionnante, sous l'effet des épreuves qui le touchent actuellement.


Nul - à part LUI - ne peut connaître l'amour qu'éprouve ALLAH عز وجل pour l'une ou l'autre de Ses Créatures.


Et si tel musulman nous paraît digne d'être blâmé, en surface, peut-être est-il, sans que nous le sachions, un Aimé d'ALLAH سبحانه و تعالى - car LUI Seul connaît le contenu des poitrines.


Aussi, tout musulman est sacré, quel que soit son comportement.


Et il n'appartient pas à ses frères et sœurs d'éprouver à son égard quelque haine ou mépris que ce soit - et encore moins de le juger, car cette charge n'appartient qu'au Qadi qui en a reçu l'immense responsabilité, selon la plus stricte observance de la sainte Shari'a.


Débarrassons-nous de cette fâcheuse habitude de juger au fond de nos cœurs selon ce que nous voyons.


Mettons un voile sur les fautes de nos frères et sœurs, et soyons miséricordieux envers eux - comme il nous plaît qu'ALLAH عز وجل le soit envers nous.


Car il se peut très bien que, sans le savoir, nous portions un jugement hâtif sur l'un ou l'une de Ses Aimés.


Encourant alors Son Courroux.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page