top of page

Les trois lumières

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


D'abord est la lumière intérieure avec son secret, enfouie au fond du cœur sous la couche des péchés.


Puis, la Lumière de Guidance prophétique vient l'alimenter de l'intérieur (par le Dhikr et la Rabita), et la gonfler, et la faire jaillir par explosion/débordement.


Alors elle vient toucher la Lumière universelle - la Lumière divine qui éclaire l'univers après s'être reflétée sur le cœur de Sayyidina Muhammad ﷺ.


Et, se posant sur elle (Nûrun 'ala Nûr), l'enveloppant, vient l'éclairer de son éclairage propre - ce secret révélé/dévoilé par la Lumière de Guidance de Sayyidina Muhammad ﷺ.


Elle devient à son tour Lumière de Guidance prophétique, à la fois éclairant l'univers et alimentant les cœurs voilés : le Muhammad ﷺ qui sommeillait en soi vient de naître au grand jour, d'éclore.


Car cette Lumière est celle de Sayyidina Muhammad ﷺ, qui a activé et développé une lumière qui sans elle (sans cette Lumière de Guidance prophétique) serait restée inerte et ensevelie.


Car seule la Lumière de Sayyidina Muhammad ﷺ pouvait la révéler au grand jour : elle attendait cette Lumière de Guidance prophétique pour être fécondée.


Ainsi la lumière intérieure est la "cellule femelle", et la Lumière de Guidance prophétique est la "cellule mâle" : la Lumière de Guidance prophétique est le courant qui vient alimenter, depuis la Source divine, la lampe qui, en veille, sommeille au fond du cœur ; laquelle lampe dispose d'un éclairage propre (le secret).


Le Murîd ainsi révélé est un prolongement de Sayyidina Muhammad ﷺ, dont il reçoit le courant via d'autres lampes connectées les unes aux autres par un système de rallonges successives qui constitue la Silsila.


Ainsi le Walî est-il le produit d'une lumière propre alimentée par la Lumière de Sayyidina Muhammad ﷺ : l'énergie est muhammadienne, mais la lampe qui la reçoit et diffuse est propre ; car le filament divin qui se cache au fond de chaque cœur (chaque lampe), est unique.


Muhammad ﷺ est l'énergie, le courant ; le cœur est le terminal, la lampe qui la reçoit.


(La lumière intérieure est une lampe constituée d'un filament divin unique, propre à chaque cœur (le secret), qui ne peut briller et rayonner qu'en recevant le courant muhammadien.


Et lorsque cette lumière jaillit, suralimentée en énergie muhammadienne, rayonnant si fort qu'elle déborde du cœur qui la contient, elle éclaire à son tour, de son éclairage unique, l'univers autour d'elle (نُّورٌ عَلَى نُورٍ).


C'est ainsi que naît le Muhammad ﷺ qui sommeille en chaque cœur : quand la Lumière de Sayyidina Muhammad ﷺ vient féconder la lumière intérieure ; vient réveiller, activer ce petit filament divin, faisant ainsi briller et rayonner le nom de الله qu'il forme.


Car cette lumière divine contenue en nos cœurs ne peut briller, irradier, illuminer que par le courant muhammadien :


Nos cœurs sont les lampes, Sayyidina Muhammad ﷺ est l'énergie qui les alimente.


Et الله est Le Plus Savant.)



9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout