top of page

Les morts ne font pas des fantômes, mais les entités font des morts

Dernière mise à jour : 22 août 2019

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


On associe constamment la hantise de tel lieu à la mort en ces murs de telle ou telle personne.

Or, ce n'est pas parce que des gens sont décédés quelque-part que cet endroit est hanté.

C'est parce que cet endroit est chargé en présence maléfique que des personnes y ont trouvé la mort :

Certains Jinns diaboliques présentent en effet une réelle menace pour l'intégrité mentale et physique des humains.

Ils agissent le plus souvent sur l'esprit : rendant fous certains individus, ils peuvent les pousser au suicide ; ou bien, les possédant, les pousser au meurtre - comme Ronald DeFeo Jr dans la célèbre maison d'Amityville :



Mais ils peuvent également agresser physiquement, directement et sans intermédiaire humain.

Des YouTubers arabophones comme Ehab Qasmeyah, entre autres, mettent bien en évidence, dans leurs directs, la dangerosité de ces Jinns.

Quant-aux "fantômes", vieille légende bien de chez nous, ils ne hantent pas grand-chose, si ce n'est les productions Hollywoodiennes et les fantasmes des gens.


Soutenir mon travail - Blog - Stéphane Abdallah ILTIS

31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page