Le Subsistant

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Le Néant, ça n'est jamais que LUI qui reste quand tout a disparu par Sa Volonté.

Il n'y a que LUI, tout le reste ne provient et ne découle que de LUI.

Et tout ne tient que par Sa Volonté :

Tu crois que ce mur devant toi tient par le ciment qui lie ses parpaings, et par la densité des parpaings - mais tout cela n'est qu'une illusion : il suffit qu'Il le souhaite, et le mur s'effondre, ou même disparaît.

Tu crois que ton intelligence et ta raison sont inébranlables et acquises, mais elles ne tiennent que parce qu'Il le veut bien : regarde le fou, qui n'est jamais que celui auquel Il a ôté la raison, par Sa Seule Volonté.

Tu crois que ta voiture avance sous l'effet de sa mécanique et du génie humain qui l'a conçue, mais elle ne roule que parce qu'Il le permet : il peut très bien, à tout moment, arrêter son moteur, le renvoyant à l'inanité originelle des matières et des fluides qui le composent, et le rendre définitivement inopérant et dérisoire.

Tu crois que les océans aux fonds insondables subsisteront aussi longtemps que la terre, mais il LUI suffit de le vouloir pour qu'ils s'évaporent instantanément.

Tu crois que cet univers, dans tout ce qu'il a de mystérieux et d'angoissant, par ses trous noirs et ses galaxies, est infini, mais il n'est pas plus important pour LUI qu'une pensée furtive, qui traverse l'esprit en une fraction de seconde et qu'on oublie.

Tout peut disparaître, sauf LUI.

12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout