Islam bashing : soumission ou révolte ?

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Les fausses polémiques totalement stériles, qui enflent actuellement en France sur les signes extérieurs de notre religion (voile, barbe, bise ou poignée de main entre hommes et femmes...), sous prétexte d'une radicalité et d'un terrorisme inventés de toutes pièces par le Système, ne visent en réalité qu'à mettre les musulmans dans une situation intenable.

Car remettre en question ces manifestations de notre foi, c'est remettre en question la Sunna, et donc les fondements mêmes de notre Dîn.

En d'autres termes, c'est attaquer notre religion en la fustigeant dans son essence ; c'est un peu comme blâmer un noir d'être noir, en le culpabilisant et en lui demandant de choisir entre la noirceur de sa peau et la citoyenneté républicaine :

C'est non seulement absurde, mais encore totalement pervers, car ça consiste en un chantage impossible, nous demandant indirectement de renoncer purement et simplement à notre foi, à notre identité, à ce que nous sommes sous peine d'opprobre.

Et sans même attendre que nous nous soumettions à ce chantage (puisque de fait il est intenable - et ses auteurs le savent), nous sommes jetés en pâture à la vindicte populaire, manipulée selon un savant process d'ingénierie sociale sur fond de propagande médiatique.

Bien sûr, cette pure démagogie (un voile n'a jamais tué personne, pas plus qu'une barbe) n'a d'autre objectif que le chaos, en provoquant le choc de civilisations et la guerre civile.

Et ce qu'escompte le Système, c'est une réaction de notre part qui lui donnerait raison sur notre supposée dangerosité.

Cette stratégie n'a rien à envier aux persécutions infligées à nos frères et sœurs Ouïghours ou palestiniens, et la République montre là son vrai visage totalitaire d'hypocrite "démocratie parlementaire" (pléonasme).

D'autant plus hypocrite qu'elle a soigneusement favorisé l'implantation de l'Islam en France ces dernières décennies, tout en s'ingéniant à lui donner, perfidement, une image détestable aux yeux des français : qui en l'engluant dans un communautarisme victimaire à grands coups de "SOS Racisme" ; qui en le ghettoïsant derrière une sous-culture artificielle, sur fond de délinquance, parfaitement détestable (rap, cités...) - en d'autres termes : en le "lascardisant" ; qui en le salafisant aux yeux de la population par une insidieuse mise en avant de cette doctrine en France ; qui en le diffamant par l'imputation de false flags (attentats sous fausse bannière) fabriqués de toutes pièces par les services secrets.

Alors que faire ?

Se conformer à la Sunna :

  • Tout en restant ferme sur son Dîn, endurer sans céder à la provocation ni à la tentation de la rébellion et du chaos (fitna).

  • Plus que jamais, afficher le meilleur comportement (politesse, sourire, serviabilité, générosité...) afin de contrebalancer la campagne de diabolisation et de montrer ce qu'est réellement l'Islam.

  • Et si vraiment la menace vient à se concrétiser de manière trop pressante - et pourvu que l'on jouisse encore de sa liberté de mouvement - ne pas hésiter à faire la hijra.


Car cette épreuve n'a rien de nouveau : les premiers musulmans l'ont vécue avant nous, et la Sunna nous donne toutes les clés pour l'appréhender.

Et rien dans la Sunna ne nous indique de préférer nous accrocher à un territoire plutôt qu'à notre Dîn - bien au contraire : depuis la première émigration abyssinienne, jusqu'à l'Hégire pour Yathrib, tout dans la tradition nous commande de fuir l'oppression et de chercher ailleurs un soutien à notre foi - car elle doit être préservée coûte que coûte, et en tout cas plus que la vie mondaine.

Alors s'il s'avère que notre intégrité spirituelle et religieuse est menacée en certain lieu, c'est-à-dire qu'il nous devient impossible de nous y conformer aux directives d'ALLAH تعالى et de Son Messager ﷺ, en aucun cas la vie mondaine ne doit prendre le dessus et nous pousser à abdiquer notre foi pour rester à cet endroit.

Car nulle attache humaine ou familiale, nulle position sociale, nul confort matériel, ne valent plus cher que le Haqq, la soumission à ALLAH عز وجل, et l'obéissance à Son Messager ﷺ.

Et ALLAH تعالى est plus savant.


(Soutenir mon travail.)

11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout