top of page

Enfumage

Dernière mise à jour : 23 août 2019

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Enfumage - Blog - Stéphane Abdallah ILTIS

Notre-Dame : l'étrange collecte de fonds record qui a immédiatement suivi l'incendie le rend d'autant plus suspect.


Les plus avertis ne pourront s'empêcher de faire le rapprochement avec l'escroquerie aux assurances qui avait accompagné le faux attentat des tours jumelles.


On peut tout imaginer : moyen pour les plus riches donateurs de transférer des fonds sans fiscalité (vu que des "mesures" en ce sens vont être prises pour "encadrer" les dons), ou encore de blanchir de l'argent sale ; financement opportun et fort bienvenu de travaux pharaoniques...


Quoi qu'il en soit, vu la surexploitation médiatique de l'affaire, et la dimension financière qu'elle prend, il est vraiment difficile pour quelqu'un d'éveillé de croire à l'accident, d'autant qu'il fait diversion en détournant l'attention des évènements sociaux et de la révolte populaire.


C'est ce qui s'appelle "donner le change", surtout au moment où Attali junior (je veux dire Macron) devait s'exprimer là-dessus avec l'embarras qu'on imagine.


Par ailleurs, quand on connaît le paradigme hautement satanique dans lequel on évolue, on peut raisonnablement penser à un sacrifice rituel (quand ils ne découpent pas des enfants ils immolent des lieux de culte).


Je m'étonne juste qu'ils n'aient pas fait de ça un énième "attentat islamiste" - mais ils devaient cette fois avoir d'autres motivations prioritaires (cela dit, ça peut encore venir : on peut toujours trouver un passeport intact de bougnoule au milieu des décombres calcinés).


En outre, on sera frappé par l'idolâtrie vouée à un bâtiment : l'adoration est détournée du Créateur pour se porter tout entière sur une création (humaine), dont la dimension historique et culturelle, chargée d'affect, a totalement supplanté la vocation spirituelle.


Mais on soulignera que cette idolâtrie a été produite et entretenue par le battage des médias du Système maçonnique (rappelons que les bâtisseurs de cathédrales étaient les ancêtres des francs-maçons, et que cette idolâtrie à l'égard de leur création et de leur travail coule de source pour eux).


Rappelons que tout se reconstruit : la quasi totalité des églises et cathédrales (et je ne parle pas des villes) avait été détruite pendant la guerre par les bombardements "alliés", et toutes ont refleuri.


Quant-à l'hommage rendu aux pompiers, qui n'ont fait que le travail pour lequel ils sont formés et payés, il est d'autant plus suspect que ridicule et disproportionné.


Non Messieurs les lucifériens, vous ne nous enfumerez pas avec cet incendie - dussiez-vous enflammer toutes les cathédrales et monuments de la planète.


(Soutenir mon travail.)

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout