top of page

Ego contre ego

Dernière mise à jour : 27 août 2019

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Les occasions que nous avons de nous plaindre de notre prochain ne sont pas rares, et bien des fois nous sommes blessés par des attitudes, des paroles, des silences, des oublis...


Et ces causes de notre trouble résultent systématiquement de l'ego de l'autre, qui se manifeste et déborde dans notre vie : qu'il l'incline à nous mépriser, à nous envahir, à nous insulter, c'est toujours le MOI boursouflé de l'individu qui s'étale outrancièrement pour exister, au détriment de l'autre.


Car souvent, le MOI n'existe que par le mal, en opposition, en confrontation, en écrasement.


Mais qu'est-ce qui fait que cet ego envahissant nous fait si mal et nous blesse à ce point ?


C'est tout simplement qu'il se heurte à notre propre ego, saillant, à vif.


Et plus notre ego est développé, plus il a de prise à l'offense et nous assujettit à la susceptibilité.


Ainsi l'être sain, dépourvu d'ego, en harmonie avec l'Univers et l'ordre naturel, confondu dans la prime nature, ne tirera aucune rancune de l'outrage :


Le chien battu par son maître reviendra toujours vers lui, car il est éteint en lui, dénué d'amour propre.


Et le meilleur moyen de ne plus offrir de prise à l'atteinte de l'ego tiers, c'est d'abolir le sien propre : cette boursouflure inutile qui ne sert qu'à souffrir et faire souffrir, par le repli sur soi qu'il opère.


S'aimer soi-même, être à l'écoute de sa petite personne, c'est se priver de l'ouverture au Monde ; c'est s'enfermer.


Ainsi convient-il, lorsque nous nous sentons blessés, ou vexés, de nous interroger sur la nature de la blessure :


Qui atteint-elle vraiment : notre présence comme humble composante de l'Univers, ou notre ego exacerbé ?


Notre vexation va-t-elle changer quelque-chose à l'harmonie du Monde, va-t-elle compromettre son équilibre, va-t-elle empêcher la terre de tourner ?


Certes non : elle est parfaitement vaine et inutile.


Aussi devons-nous réapprendre à nous tourner vers l'Univers, la Création, afin de nous confondre à son harmonie et de retrouver la Paix originelle.


Car les troubles et les guerres, la fitna et le chaos, ne sont jamais que le produit des ego qui s'entrechoquent, mus et excités par des inspirations diaboliques.


Quant-au Bienheureux qui aura atteint cette station où l'ego est éteint, baigné de Paix et de Lumière, plus aucune atteinte ou offense ne seront à même de l'atteindre, car elles n'auront plus de prise sur lui et viendront se dissoudre dans l'océan d'Amour où il baigne.


Égo contre égos - Blog - Stéphane Abdallah ILTIS

(Soutenir mon travail.)

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout