Défensive

Dernière mise à jour : 22 août 2019

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Animé d'une intention qui se veut pure et sincère, tu éclaires la publication Facebook d'une "amie" à l'aide d'un hadith, en prenant soin d'y mettre les formes de politesse élémentaires.

À ta grande surprise, l'"amie" en question, sur la défensive, le prend mal et te rembarre.


S'ensuit un dialogue surréaliste : plus tu essayes d'expliquer le sens de ton intervention, en t'appuyant sur la science légiférée, plus l'"amie" se braque et finit par se montrer agressive et insolente.


Las, désireux d'éviter la polémique et la surenchère, tu supprimes ton commentaire.


Cet incident est révélateur de la place de l'ego, dans la vie terrestre en général, et sur les réseaux sociaux en particulier :


Celui-ci, saillant, anime les gens d'un sentiment permanent de persécution ; et plus il est développé, plus ce sentiment est exacerbé - car l'ego est doté d'un mécanisme de défense qui s'active automatiquement dès qu'il se sent menacé.


Et par menacé, il faut entendre : contredit, éclipsé par un autre ego qui rentre en opposition avec lui.


Cette prédominance de l'ego, par son inaptitude à s'effacer, s'accompagne d'une faiblesse de l'écoute, inversement proportionnelle, et donc d'une incapacité à entendre l'autre, à considérer et analyser ses arguments, à raisonner : car l'ego fait passer l'émotion avant la raison.


Cela explique l'agressivité permanente sur les réseaux sociaux, où l'ego est particulièrement exposé et mis en avant.


Plus que jamais, le travail de réforme de soi s'impose à l'évidence - et ça passe nécessairement par la domestication de cet ego, qui agit et se présente le plus souvent comme une bête sauvage et indomptée.


L'ennui, c'est que l'ego lui-même, qui sent la menace pour son hégémonie, fait obstacle à la prise de conscience éveillant à cette nécessité de réforme, suggérant à l'individu qu'il est parfait et n'a pas besoin d'être changé, et surtout que c'est l'autre le problème.


Ma sœur, dont j'ai osé commenter la publication, si tu te reconnais dans cet article c'est qu'au fond de toi ce discours résonne, car tu sais qu'il ne fait que poser le constat d'une certaine vérité ; aussi, je t'invite expressément à te remettre en question et à te réformer.


Je me fais d'ailleurs la même recommandation, car je ne saurais affirmer que mon ego ne m'a pas incliné à te commenter, et que mon intervention était motivée par la seule recherche de la face d'ALLAH.


Qu'IL nous guide.


Et nous pardonne.


Soutenir mon travail - Blog - Stéphane Abdallah ILTIS

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout