Waswas et Ruqya

Dernière mise à jour : 12 avr. 2021

بسم الله الرحمن الرحيم


On voit des Jinn et de la sorcellerie partout, mais 99% de nos maux et mauvaises actions trouvent leur origine dans le couple Qarîn-ego, via les suggestions perfides du premier au second, le premier jouant sur les tendances et inclinations du second.


Et c'est d'ailleurs une des grandes forces du Qarîn de se faire oublier, et de faire diversion en laissant peser les soupçons sur quelque Jinni ou toute autre cause exogène.


Quoiqu'il en soit, comme tout autre waswasi (fauteur de waswas), il a cette particularité d'être khannas (furtif), et de battre en retraite dès qu'ALLAH ﷻ est évoqué.


Le Dhikr est donc à la fois préventif et curatif, et la première des choses à effectuer pour se prémunir et se débarrasser du waswas, c'est bien l'évocation d'ALLAH ﷻ ; prioritairement à toute autre action.


Mais si ce Dhikr n'est pas assez sincère, ou trop distrait, le mal s'installe durablement, et une intervention extérieure s'impose pour chasser le waswas :


On fera alors appel, de préférence, à un membre direct de la famille (contrairement à un Raqî professionnel, le proche n'est pas intéressé par le gain et son intention est pure), ou à un pieux, qui pratiqueront une Ruqya à base d'invocations (les invocations du pieux sont toujours exaucées) et de récitation du Qur'an.


Et en matière de récitation, le verset du trône et les trois dernières Surah, dites Surah de protection, sont largement suffisants : il conviendra toutefois de les réciter plusieurs fois de suite, dans l'ordre (le nombre de fois étant fonction de l'ampleur du mal), en posant fermement son Tawajjuh (orientation spirituelle) sur l'esprit du malade (on se concentre bien sur la personne, comme si on était en train de discuter avec elle).


Bien entendu, cela ne fonctionne qu'avec une intention sincère de guérison du malade, l'humilité dans les actions entreprises, et le Yaqîn que c'est ALLAH ﷻ Seul qui enlève le mal ; l'intervention humaine n'étant jamais qu'une suite de causes, dépendant du Bon Vouloir du Créateur de toute chose.


Tout le monde peut donc être Raqî, moyennant une intention sincère, un désintéressement total (agir seulement pour La Face d'ALLAH ﷻ), et une grande humilité ; et la connaissance des quelques versets et chapitres du Qur'an nécessaires.


Quant-au Raqî professionnel, on peut bien évidemment recourir à ses services s'il est notoirement connu comme quelqu'un de pieux et droit, et s'il a fait ses preuves : j'en connais pour ma part de très compétents.

 

OBTENIR CE POST EN FORMAT PDF

 

Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation écrite de l'auteur.

30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout