Tout l'univers bat du pouls muhammadien

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Concentre-toi sur les battements de ton cœur car c'est là que tout se passe.


Et quand tu finis par te noyer dans ce pouls au point que tout s'efface, qu'il ne reste plus que lui, tu es connecté à la pulsation de l'univers - car tous les cœurs sont liés à cette manifestation de vie et en réalité ne font qu'Un.


Cette manifestation de vie, cette Lumière universelle, cette Énergie unique et commune qui traverse tous les cœurs et les relie (et cela vaut pour chaque molécule, chaque atome) c'est Sayyidina Muhammad ﷺ.


Il est le liant de la Lumière divine éparpillée dans l'univers.


Et une fois cette Lumière réunifiée par lui, dans son aura, elle fait face à La Plus Grande Lumière, La Lumière Originelle Infinie et Insondable d'où provient toute lumière.


 

Concentre-toi sur ton cœur car c'est là que tout se passe.


C'est en lui que sommeille la lumière divine dont tu es créé.


Et si le Walî vient l'irriguer de la Lumière muhammadienne dont il rayonne, réveillant cette lumière en toi, il se met à battre d'un pouls éclairé, alimenté en continu par cette énergie prophétique universelle.


Et ce pouls devient de plus en plus fort, de plus en plus présent, au point qu'il finit par déborder de ton cœur, effaçant tous les voiles qui l'isolaient : ta lumière interne se mêle alors à la Lumière de l'univers qu'elle rejoint, comme une rivière se jette dans l'océan, et te voilà connecté à cette pulsation universelle qui lie entre eux tous les cœurs.


Il suffisait juste que s'effacent les voiles de ta subjectivité, qui te coupaient de ce flux et t'empêchaient d'y participer - comme une couche de saleté recouvre un globe de cristal et empêche la lumière qu'il contient de rayonner et de se mêler à la Lumière du dehors.


Sayyidina Muhammad ﷺ est le révélateur de la lumière divine éparpillée dans les cœurs des créatures, qu'il fait jaillir d'eux et réunifie en dissipant les voiles qui les séparaient et la fragmentaient.


D'abord le mouvement est intérieur : de la subjectivité vers la lumière du cœur, via l'éclairage révélateur muhammadien ; puis extérieur : la lumière intérieure, ainsi révélée, déborde sur/vers la Lumière universelle à laquelle elle se confond.

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout