top of page

Télé-enseignement divin

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Une séance du Dhikr donné par un Shaykh est bien plus qu'une simple demi-heure d'adoration.


Car, selon l'intention du disciple et sa capacité à recevoir, elle est aussi une véritable leçon, au cours de laquelle le maître spirituel va dispenser une authentique science, et une part de La Connaissance dont il est dépositaire.


Il faut, pour que ce transvasement de cœur à cœur opère, que le disciple se soit totalement abandonné à son Shaykh, et l'ait laissé entrer en son cœur par la force de l'amour - car le Shaykh opère de l'intérieur.


C'est-à-dire que le disciple, habité de la certitude absolue de la véridicité du Maître, a abdiqué toute résistance psychologique à son égard - et donc sa propre personnalité : comme le malade endormi sur la table d'opération, il s'est mis en état de recevoir.


Alors ALLAH سبحانه و تعالى lui donne, par l'intermédiaire de Son Walî qu'Il a désigné pour cette mission, ce qu'Il veut bien lui donner.


Cela fait partie de Sa Guidance - et même en est l'ultime occurrence.


Car celui qu'ALLAH عز وجل veut pour LUI, Il l'achemine vers l'un de Ses Serviteurs autorisés, afin de parachever sa foi par la perfection de son comportement - ce qui est le préalable incontournable à Sa mise en Présence, car ne rencontre ALLAH سبحانه و تعالى que celui qui est pur et parfaitement éduqué.


Et cela ne peut se faire que par un éducateur existencié, héritier du Prophète ﷺ, qui va établir le pacte - préalable à tout parcours initiatique.


C'est ainsi que procédait le Prophète ﷺ, recevant l'allégeance des nouveaux convertis, et déléguant à certains de ses compagnons autorisés l'éducation des tribus éloignées.


17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page