Sur la transmission du secret

Dernière mise à jour : 15 avr. 2021

بسم الله الرحمن الرحيم


Certaines voies prodiguent des secrets de La Connaissance dans le cadre de leçons magistrales, en font même des vidéos publiques, mais ces choses restent purement théoriques et opaques (donc occultes), relevant toujours du voilement, car il s'agit là d'une connaissance purement spirituelle, qui ne peut être appréhendée que par le cœur et surtout pas par l'intellect :


Ainsi ces secrets demandent-ils l'expérimentation, et doivent-ils être vécus de l'intérieur - soit qu'ils proviennent du Madad du Shaykh (ayant été transmis de cœur à cœur), soit qu'ils aient été directement donnés par ALLAH ﷻ dans le cadre du cheminement spirituel (mais tout passe normalement par un Shaykh Murabbi).


Ils ne sauraient donc provenir de l'extérieur ni être inculqués au moyen d'un enseignement traditionnel, car la raison ne peut les embrasser ; et les délivrer sous une forme verbale relevant d'une construction intellectuelle ne les éclaire pas pour autant ; c'est comme exposer la formule algébrique d'une loi physique : cela ne la rend pas plus claire aux profanes qui ne comprennent pas le langage mathématique, et cette formulation leur apparaît comme une chose creuse et vide de sens.


Le secret ne se transmet donc que par le cœur – ensuite seulement le cerveau peut essayer de le vulgariser, de le transcrire en un langage commun.


Mais sans la moindre chance qu'il soit compris dans son essence profonde : car l'hermétisme est le propre du secret, et quiconque n'en détient pas la clé ne saurait embrasser son mystère.


 

OBTENIR CET ARTICLE EN FORMAT PDF

 

Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation écrite de l'auteur.

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout