Suite de messages à Sidna Shaykh 'Abd Al-'Aziz Al-Amghari du 27/02/20

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Suite de messages à Sidna Shaykh 'Abd Al-'Aziz Al-Amghari du 27/02/20 - Blog - Stéphane Abdallah ILTIS

Il suffit d'avoir ressenti une fois ce qu'il y a de divin en soi... cet Esprit le plus pur, fait d'amour, de compassion, de miséricorde, de souci exclusif de l'autre... pour se tourner exclusivement vers LUI... et éprouver tout le poids, l'insanité, l'indécence, la grossièreté de l'ego... dont la seule préoccupation est cette enveloppe d'argile... Je comprends pourquoi ALLAH ﷻ a demandé aux anges de se prosterner devant Sayyidina Adam... ce n'est certes pas devant ce corps de terre qu'Il leur a demandé de s'incliner... mais devant Sa Présence qu'Il y avait introduite. Bienheureux qui est capable de La ressentir... en soi et chez son frère issu de la même Matrice. Nous n'appartenons qu'à LUI, et c'est à LUI que nous retournerons. Et c'est mieux encore avant la mort. Bienheureux nos chers Maîtres qui ont rejoint la Matrice de Lumière. Combien nous faudra-t-il de Sayyidina Muhammad ﷺ, et d'Awliya, pour comprendre qu'ils ne sont que le reflet de notre essence réelle, dépouillée de toutes les impuretés dont nous l'avons souillée ? Faire le Dhikr, n'est-ce pas avant tout réveiller et (se) rappeler ce qu'il y a de divin en soi ? Pour Le faire surgir et submerger tout le reste ? Ça tient à si peu de choses finalement... Que le dernier des malotrus prenne conscience de sa (part de) divinité... et il éblouira l'Univers... Qu'ALLAH ﷻ fasse de nous les étincelles qui embraseront les cœurs de nos frères humains.

15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout