top of page

Shaykh est-il satisfait de moi ?

Dernière mise à jour : 4 déc. 2023

بسم الله الرحمن الرحيم


Dans la série des questions qu'on s'est tous posées mais qu'on se doit d'éviter de poser à Shaykh, et que je ne me suis pas fait faute de poser (le temps ne fait rien à l'affaire comme disait Brassens, et un champion du monde reste un champion du monde), il y a l'incontournable : "Shaykh est-il satisfait de moi ?"


Une fois de plus, l'ego cherche à prendre sa part et veut entendre de la bouche de Shaykh que Shaykh est satisfait de nous, afin d'avoir sa petite bouffée de fierté – voire d'orgueil – façon Artaban.


Car il va de soi que si Shaykh te dit ça, tes pieds ne touchent plus terre et tu ne te sens plus, et surtout tu te vois supérieur aux frères et sœurs.


C'est la raison pour laquelle Shaykh, dans sa grande sagesse, évitera toujours de te dire qu'il est satisfait de toi, et pourra même se montrer sévère voire distant, s'il sent que ton ego est particulièrement sensible aux compliments.


Juste pour t'éviter de choper la grosse tête et de mettre un coup d'arrêt à ton cheminement, qui exige humilité voire humiliation ; car tu dois rester concentré sur le Dhikr d'ALLAH ﷻ et la Rabita, sans te laisser distraire par ta petite personne et l'image de toi que peut te renvoyer Shaykh (au contraire, Shaykh fera tout pour que tu n'existes plus, au point parfois que tu te sentiras rejeté, banni, exclu).


Donc ne t'occupe pas de ton image aux yeux de Shaykh : tout ce qu'il attend de toi, c'est que tu sois fidèle à ton engagement, que tu fasses ton Dhikr en restant connecté à son esprit, et que tu produises un effort permanent de Da‘wa.


Et si tu es constant dans ce sacerdoce, tu finis par ressentir la proximité de Sayyidina Muhammad ﷺ, puis Celle d'ALLAH ﷻ ; et au lieu de cette parole de satisfaction que tu espérais tant de Shaykh, tu te rends compte que Shaykh t'habite tant, t'a investi à un point tel, que c'est ta bouche qui produit des sons, mais que c'est le discours de Shaykh qui en sort.


Ainsi tu es devenu Shaykh, car plus qu'un petit compliment, c'est son secret qu'il t'a délivré : aux enfants les compliments et les friandises, aux Hommes le manteau du Walî.



Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation préalable de l'auteur.

13 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page