top of page

Rabita et Madad

Dernière mise à jour : 18 oct. 2023

بسم الله الرحمن الرحيم


Le plus haut degré de présence avec Shaykh, c'est Rabita : peu importe que tu sois physiquement avec lui à ce voyage à l'autre bout du monde, pourvu que ton esprit reste lié au sien, et que les flux montant (Rabita) et descendant (Madad) opèrent.


Du point de vue du Murîd, la Rabita c'est quand il oriente son esprit vers l'esprit du Shaykh, uploadant ainsi ses données, "envoyant" l'état de son cœur sur le serveur central qu'est le cœur de Shaykh qui va disposer de ces données afin de les traiter ; le Madad, c'est quand l'esprit du Shaykh est orienté vers le sien (celui du Murîd), et que c'est lui (l'esprit du Murîd) qui reçoit de la part de Shaykh, les downloadant, des données complémentaires, à vocation pédagogique ou curative (le Shaykh est à la fois médecin du cœur et enseignant : il dispense aussi bien des remèdes – des pansements spirituels et autres traitements – que de la science – du ‘Ilm – qui relève parfois et même souvent du secret ; et quand tu sais que ton Shaykh est éteint en ALLAH ﷻ, qu'il est un Connaissant par ALLAH ﷻ, tu comprends d'Où te vient cette science qui t'arrive et que tu n'avais pas avant).


La Rabita précède le Madad : même si dans l'absolu Shaykh peut orienter son flux spirituel vers toi sans action préalable de ta part, c'est ton intention qui détermine son orientation spirituelle – et ton intention se manifeste par la Rabita, par quoi tu ouvres la porte au flux spirituel du Murshid ; et le Madad de Shaykh sera proportionnel à ton intention, et donc à la puissance de ta Rabita : plus ton orientation spirituelle vers Shaykh est large (plus ton cœur est ouvert vers lui), plus ce qu'il t'enverra en retour sera conséquent (tout dépend donc de ta capacité d'ouverture et de connexion).


Personnellement, quand j'écris mes notes à l'état brut (qui deviennent pour beaucoup les articles rédigés et retravaillés que je poste dans ce blog), c'est la plupart du temps sous l'effet du Madad de mon Shaykh, qui est le canal entre ALLAH ﷻ et mon cœur : c'est comme si je transcrivais, sous La Dictée d'ALLAH ﷻ, une science qui passe par le cœur de Shaykh, après avoir transité par la Silsila complète et Sayyidina Muhammad ﷺ ; mais ce qui est certain, c'est que cette connaissance, qui prend corps sous la dictée et les mots qui s'assemblent, ne vient pas de moi ; et ce qui est singulier, c'est que c'est par l'écrit que cette science se manifeste et se dévoile : ça doit nécessairement passer par ce média qu'est l'écriture ; et une fois le texte posé, ne reste plus à ALLAH ﷻ qu'à dire :


اقرأ باسم ربك الذي خلق




Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation préalable de l'auteur.

57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page