Rabita active / Rabita passive

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


En état de Rabita active*, pendant le Dhikr, tu es comme anesthésié, éteint : ton âme est neutralisée, engourdie, paralysée...


Et c'est là que le Shaykh opère le plus efficacement : qu'il insémine dans ton cœur science et secrets.


Et quand tu reviens à toi, en état de veille (ou de Rabita passive**), tu te surprends à émettre des connaissances que tu n'avais pas avant, et dont tu te demandes bien, sur le coup, d'où elles viennent : c'est tout simplement ton Murshid qui les a inscrites en toi, de manière indélébile, au plus profond de ton cœur soumis et offert à son action.


 

*La Rabita active, c'est ce moment précis où tu es comme un mort et où le Shaykh peut travailler sur toi.


**La Rabita passive, c'est quand tu es conscient, éveillé, et que ta Rabita est mise en veille, en sommeil : tu es toujours en lien spirituel avec ton Shaykh - mais en arrière plan, car ton esprit est aussi occupé, par la force des choses, aux contingences du Dounya.

4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout