Prosterne-toi devant celui qui t'humilie !

Dernière mise à jour : 14 oct. 2020

بسم الله الرحمن الرحيم


Nos Shuyukh nous enjoignent toujours de nous rabaisser, de nous humilier :


En gros, dans la vie de tous les jours, baisse la tête, ne cherche pas à avoir le dernier mot (ne cherche même pas à avoir raison), et laisse les autres triompher de toi : rabaisse-toi devant eux.


Et même, prosterne-toi devant eux, symboliquement.


Car en vérité, ça n'est pas devant eux que tu te prosternes.


Celui dont l'œil du cœur est voilé, verra par son ego une créature arrogante l'invectiver et chercher à le dominer : alors son ego tentera de l'entraîner sur la voie glissante de la colère et de l'escalade du conflit - et il n'aura qu'une envie : gifler cet insolent qui le met plus bas que terre et porte atteinte à son orgueil, à sa fierté, à sa vanité (généralement, on cache tout ça sous les concepts ronflants d'"honneur" ou de "réputation").


Mais le croyant, lui, voit bien plus qu'un énergumène vitupérant et gesticulant : lui, c'est comme s'il voyait ALLAH ﷻ en train de l'éprouver et de l'observer dans cette situation particulière (et c'est là la définition même de la foi selon Sayyidina Wa Habibana Muhammad ﷺ, telle qu'il la donne dans le Hadith dit "de Jibril" عليه السلام).


Et face au Créateur de toute chose, Al-Jabbar dont il ressent L'Immensité et La Majesté, L'Autorité et La Domination, et Qui lui inspire crainte révérencielle et humilité, il ne peut même pas lui venir à l'idée de laisser s'exprimer son ego un instant ; et de la ramener ; et de faire preuve d'arrogance ; et de vitupérer à son tour ; et de parler comme un charretier ; et de se battre comme un chiffonnier...


Lui, il tient ses chiens en laisse et muselés : il refoule son ego et se fait tout petit, minuscule.


Et il laisse passer cet orage qu'a déclenché son Seigneur pour l'éprouver, avec crainte et humilité.


Et symboliquement, il se prosterne devant cette créature de son Seigneur, que son Seigneur a dressée devant lui, selon Son Bon Vouloir, pour examiner son degré d'effacement et de soumission devant LUI.


Tout comme les anges se sont prosternés devant l'Homme, cette créature d'argile crissante, de boue sale - simplement parce que leur Seigneur le leur avait demandé.


Mais libre à toi, à l'instar d'Iblis le banni, de te croire meilleur que celui qui, par La Seule Volonté d'ALLAH ﷻ, fait tomber sur toi la foudre de l'humiliation.


Libre à toi de te rebeller, de laisser parler ton orgueil, et de refuser de te prosterner devant la créature d'ALLAH ﷻ - comme les Thamud ont refusé de laisser boire Sa Chamelle.


C'est ton libre-arbitre que tu exerces là.


Celui-même par quoi ALLAH ﷻ te jugera le Jour venu.


Qu'Il nous inspire les bons choix, et les meilleurs comportements.


C'est-à-dire : ceux qui LUI plaisent, Le satisfont pleinement, reçoivent Son Agrément ; pas ceux qui flattent notre ego.


OBTENIR CET ARTICLE EN FORMAT PDF


[Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation écrite de l'auteur.]

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout