Pieux clandestins

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Tes adorations, garde-les pour ton intimité avec ALLAH ﷻ.


Réserve-les LUI.


Ne les montre pas avec ostentation.


Personne d'autre que LUI n'a besoin de savoir que tu L'adores.


En public, contente-toi d'avoir le meilleur comportement : politesse, serviabilité, civilité...


Mais toujours avec le souci de la discrétion.


Car s'il peut être facile et tentant de paraître le meilleur, d'affecter la gentillesse et l'humilité, il est toujours plus difficile, en revanche, de le faire sans se faire remarquer.


Car l'homme est ainsi fait qu'il cherche toujours la reconnaissance.


Le pieux, lui, le vrai croyant, ne cherche que la satisfaction d'ALLAH ﷻ (Coran 92:19) :


وَمَا لِأَحَدٍ عِندَهُ مِن نِّعْمَةٍ تُجْزَى
et auprès de qui personne ne profite d'un bienfait intéressé

C'est ainsi que les vrais bienfaiteurs (à l'exception de ceux qu'Il destine à la guidance, à être des Qibla) ne sont connus que de LUI Seul.


Et même, Il les voile aux yeux de la foule.


Le Bienheureux est donc celui qui entretient avec son Créateur une relation parfaitement clandestine.


Les Abdal en sont l'élite et la quintessence.

19 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout