Pas de Walî sans maître spirituel

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ



Sidna Shaykh Rajab est un monument, à tel point qu'il en occulte parfois son maître, Sidna Shaykh Ahmad, dans les esprits.


Pourtant, un aigle ne naît pas d'un moineau, et un tigre ne naît pas d'un chat...


Et s'il n'y avait pas eu de Shaykh Ahmad dans son immensité et sa majesté, il n'y aurait pas eu ce prodige qu'est Shaykh Rajab.


Car Shaykh Rajab, à la base, est un diamant brut qu'a taillé son maître : Shaykh Ahmad a éduqué cet esprit surpuissant, l'a façonné de manière à orienter et canaliser toute sa force, et à en tirer tout le potentiel au service d'ALLAH ﷻ - comme on dompte un étalon sauvage.


Et il aura fallu toute la maîtrise et la science de ce grand Connaissant par ALLAH ﷻ qu'est Sidna Wa Mawlana Shaykh Ahmad Kuftaro, pour réaliser ce prodige qu'est Sidna Wa Mawlana Shaykh Rajab Dîb - car un Walî ne devient Walî que par le savoir-faire de son maître spirituel.


Qu'ALLAH ﷻ sanctifie leur secret à tous deux - ces nobles héritiers de Sayyidina Muhammad ﷺ.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout