Lire dans le Walî

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Lire dans le Walî - Blog - Stéphane Abdallah ILTIS

Si nous étions conscients des secrets que lâche le Walî à chaque intervention, comme autant de cadeaux, sur l'état d'extinction permanente en ALLAH ﷻ, nous nous élèverions à un niveau de concentration tel que nous retiendrions notre souffle de bout en bout, de peur de rater le moindre indice sur La Présence Suprême ; et même, nous nous empêcherions de cligner des yeux : car les seuls silences du Shaykh sont porteurs de secrets, et sans même l'entendre il suffit de le regarder pour capter des bribes de La Connaissance. Mais cette seule clairvoyance, comme dévoilement, constitue en soi un maqam : car n'est pas autorisé qui veut à lire dans le Walî d'ALLAH ﷻ, et ce degré d'intimité implique déjà un certain agrément qui n'est pas à la portée du premier venu.


 

Pour celui qui pratique en secret le Dhikr silencieux dans la foule, la seule différence entre ce Dhikr permanent et le Dhikr assis, c'est que par le second, le serviteur privilégié est expressément invité par Le Maître à s'asseoir à Sa Table, pour un tête à tête exclusif et particulier dans le cadre d'un échange réciproque ; pour nous autres, qui ne pratiquons à grand peine que le Dhikr assis, il s'agit juste d'une audition au cours de laquelle nous seuls parlons, pendant qu'Il nous écoute : et peut-être que si ce que nous disons LUI plaît, si Il y voit la sincérité dans la constance, Il finira par nous autoriser, nous aussi, à pratiquer son Dhikr en permanence, en secret et dans la foule, au milieu des hommes distraits et insouciants.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout