La miséricorde du Walî

بسم الله الرحمن الرحيم



Ce qui caractérise le Walî, entre autres, c'est une énorme indulgence pour les autres (qui participe de la Rahma), et une intransigeance absolue pour lui-même, s'agissant notamment des adorations et de la Shari'a :


Autant il ne déviera pas d'un pouce dans son propre comportement, autant il fera preuve de souplesse envers ses frères et sœurs et leur consentira des facilités.


Et ceci explique cela : c'est parce qu'il prend sur lui, auprès d'ALLAH ﷻ, certains écarts de ses frères et sœurs, endossant quelques-uns de leurs péchés (c'est la stratégie du moindre mal : il sait combien l'homme est faible et faillible, et préférera lâcher un peu la bride dans une certaine mesure, plutôt que de prendre le risque qu'elle casse), qu'il se doit d'être lui-même irréprochable.


Car seul un océan de perfection et de miséricorde est en mesure d'absorber quelques gouttes d'urine.


Et comment pourrait-t-il justifier, autrement que par sa propre excellence, devant son Créateur, de sa mansuétude et de sa tolérance à l'égard de ses frères et sœurs ?


Si nous avions la moindre petite idée de la générosité de ces hommes, et de ce qu'ils endossent pour nous, en secret, auprès d'ALLAH ﷻ, nous nous jetterions en larmes à leurs pieds pour les embrasser.


En secret, car ils sont les témoins permanents, silencieux et indulgents, de nos manquements répétés à l'égard d'ALLAH ﷻ, de notre oubli de Sa Présence, et de l'impolitesse crasse qui en découle.


Et comme leur miséricorde est sans limites, ils gardent pour eux ce qu'ils voient de pire en nous, se gardant bien de nous juger ou de laisser transparaître le moindre reflet des horreurs dont ils sont témoins.


Et invoquent pour nous, la nuit, pendant que nous dormons paisiblement et contents de nous-mêmes, la rémission de nos péchés.

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout