L'homme est esprit (2)

Dernière mise à jour : 22 août

بسم الله الرحمن الرحيم


L'homme n'est qu'un pur esprit prisonnier des apparences, retenu dans le monde des apparences.


Quand il s'est enfin libéré/détaché de ce monde, il peut enfin naviguer librement d'un monde à l'autre – du monde des apparences où il est retenu par son corps et ses sens y-attachés, aux mondes spirituels et immatériels.


Il peut ainsi remonter le temps, car le temps ne sert qu'à ordonner les scènes du destin dans le monde matériel où elles sont inamovibles, figées dans leur emboîtement et leur succession ; mais dans le monde spirituel, où il embrasse le destin dont il a une vision globale, il peut aller d'une scène à l'autre, et les modifier par Permission d'ALLAH ﷻ : ainsi peut-il aller, en une fraction de seconde, de la naissance d'une créature à sa mort, et même embrasser simultanément les deux, et même la vie complète de la créature dans le moindre détail ("vie" au sens chronologique de succession d'événements, pas au "sens" spirituel).


L'homme est donc esprit, et l'esprit est lumière ; c'est ainsi que l'homme revenu à son état de pur esprit est pure lumière, tant dans sa dimension corporelle que spirituelle : son corps est lumière au même titre que son esprit.


Mais l'homme exclusivement prisonnier de son corps et retenu au monde matériel se voit donc coupé de son esprit et de la lumière : ainsi son corps n'est-il que matière, et donc illusion – car la matière n'est qu'illusion.

 
 

Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation écrite de l'auteur.

57 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout