Jinn et folie

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Le monde occidental ne connaît pas les Jinn, mais les Jinn connaissent très bien le monde occidental. Et ils ont même réussi à l'intoxiquer sur au moins deux points fondamentaux : la vie après la mort, et la folie.


On ne s'étendra pas ici sur le premier point : entre Casper et Ghostbusters, l'Occident a fait du mythe des fantômes une vraie culture, fondée sur cette croyance tenace que les esprits de certains morts erreraient encore parmi nous ; croyance instillée par les Jinn, qui sont passés maîtres dans l'art de faire prendre des vessies pour des lanternes - mais leur maître Iblis n'a-t-il pas juré d'égarer l'humanité par l'artifice et la tromperie ? ("قَالَ رَبِّ بِمَآ أَغْوَيْتَنِي لأُزَيِّنَنَّ لَهُمْ فِي الأَرْضِ وَلأُغْوِيَنَّهُمْ أَجْمَعِينَ إِلاَّ عِبَادَكَ مِنْهُمُ الْمُخْلَصِينَ" : "Mon Seigneur, à cause du fait que Tu m'as égaré, j'enjoliverai pour eux (la vie) sur terre et les égarerai tous, sauf parmi eux Tes serviteurs choisis" (15/39-40)).


En l'occurrence les Jinn, dont la vie s'étend sur plusieurs siècles, ont été témoins de la vie de nos ancêtres, et il leur est très facile, via quelques artifices et manifestations (PVE, orbes, brumes, poltergeist, matérialisation humaine ou animale...), de se faire passer pour leurs "fantômes", afin de nous égarer ; et c'est exactement ce qu'il se passe - et ce canular fonctionne depuis un bon moment déjà : c'est ainsi qu'on voit fleurir sur YouTube des "chasseurs de fantômes" en mal de reconnaissance, qui vont candidement demander à des Jinn facétieux, croyant qu'il s'agit de "défunts", s'ils ont besoin d'aide...

La problématique de la folie est peut-être plus préoccupante, en ce qu'elle impacte directement des gens, littéralement violés par les Jinn qui en ont fait des zombies. Mais dans le monde occidental, si "cartésien", si "rationnel", on se rit de la possession - et on met la folie sur le compte de la... folie, sans trop chercher à comprendre. Et même chez de nombreux musulmans, y compris parmi les plus savants, la folie c'est la folie, c'est d'ordre médical, et ça n'a rien à voir avec les Jinn et le monde invisible.


L'ennui, c'est que les sciences expérimentales et la médecine sont juste incapables d'expliquer l'origine des psychoses, et tout autant inaptes à les guérir : tout au plus parviennent-elles à les atténuer chimiquement, à grands coups de psychotropes et de neuroleptiques.


Or, la folie résulte de l'attaque de Jinn sur des esprits vulnérables (ou rendus vulnérables par les aléas) - car les Jinn, énergie pure n'ayant que très peu de pouvoir sur la matière, influent principalement sur l'esprit :


D'abord, ils instillent des waswas dans l'esprit du sujet, idées fixes obsessionnelles allant du toc à la certitude fausse : qu'il s'agisse du besoin permanent de se laver les mains, ou de la conviction d'être personnellement espionné par tous les satellites en orbite, il s'agit d'une espèce de bourrage de crâne opéré par les Jinn, consistant à susurrer en permanence à l'oreille du sujet l'idée en question, jusqu'à ce qu'elle efface tout le reste et occupe intégralement son esprit.


Après, tout dépend de la résistance du sujet : s'il est fort, aidé ou pas, il pourra surmonter cette attaque ; mais s'il est faible, il se laissera dévorer par l'obsession, jusqu'au délire - jusqu'à la folie et tout ce qu'elle implique :


Ainsi, les esprits les plus impactés, chez qui l'emprise des Jinn est la plus forte, passeront à l'acte auto-agressif (suicide) ou hétéro-agressif (agression physique) : c'est ainsi que les Jinn seraient à l'origine des meurtres les plus horribles - qu'ils portent sur un individu isolé, ou qu'il s'agisse de meurtres en série, ou qu'il s'agisse de tueries de masse ; ces crimes sous emprise "jinnique" se caractérisent par leur aspect particulièrement sadique et/ou sordide (dépeçage, cannibalisme, nécrophilie...), et il convient de les distinguer de ceux inspirés par la seule nafs du sujet, motivés par des mobiles très pragmatiques et relevant d'une logique élémentaire (je veux me débarrasser d'un témoin gênant alors je le tue).


Mais que le sujet passe à l'acte ou pas, le mal est fait : il est sous le contrôle des Jinn qui l'ont rendu fou ; voyant ainsi s'accomplir la promesse d'Iblis, la folie étant le comble de l'égarement, un esprit sous son emprise étant totalement détourné de l'adoration d'ALLAH.

On notera d'ailleurs que c'est sur l'ego qu'interviennent les Jinn, ce qui explique que la quasi-totalité des psychoses reposent notamment sur une hypertrophie du moi : un ego saillant sera donc une proie privilégiée pour les Jinn, qui inversement n'auront que peu de prise sur un ego éteint.


Car la sainteté se caractérisant par l'extinction complète de l'ego (la petite mort), il est logique que le caractère diabolique se caractérise par un ego hypertrophié, et l'orgueil - attribut premier d'Iblis.


Mais ce sujet de la possession par les Jinn (qu'il faut entendre comme l'emprise des Jinn sur certains sujets vulnérables) reste entaché d'une connotation péjorative, même chez de nombreux musulmans, et on le met trop facilement sur le compte de la superstition.

Or, le monde invisible fait partie intégrante de la 'Aqida, et le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a abondamment parlé des Jinn, de la sorcellerie et du mauvais œil : il convient donc de ne pas les négliger, et de ne pas minimiser leur influence et leur impact dans la vie terrestre ; c'est d'ailleurs un des succès d'Iblis et de ses shayatines d'avoir réussi à nous les faire oublier, ou passer au second plan, enjolivant aux yeux de l'homme ses sciences expérimentales et leur caractère rationnel, qu'il considérera comme plus sérieux que de caricaturales histoires de possession.


Rappelons enfin qu'il ne saurait y avoir de possession Jinnique sans intervention humaine, car l'emprise des Jinn relève principalement de ce pacte qu'on appelle Sihr (sorcellerie), et dont le Prophète lui-même (صلى الله عليه وسلم) avait été victime.


Et ALLAH est plus savant - qu'Il nous protège du mal des êtres qu'Il a créés en nous inspirant un Dhikr permanent et d'abondantes invocations.


(La présente théorie s'inspire de la science et des travaux de Shaykh Abderraouf, éminent Raqi - qu'ALLAH le préserve.)


Jinn et folie - Blog - Stéphane Abdallah ILTIS

(Soutenir mon travail.)

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout