top of page

Humiliation : le vrai gagnant n'est pas l'humiliateur

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


L'annihilation de l'ego passe nécessairement par le rabaissement et l'humiliation. Tant qu'il restera dans le cœur une once d'estime de soi au regard de toute autre créature, l'ego subsistera et trouvera par là une échappatoire propre à sa régénérescence. Car tant que l'ego survivra, il tendra par nature à s'enfler, se nourrissant de la moindre opportunité : d'essence parasitaire, il se développe de façon exponentielle au gré des occasions qui se présentent à lui, pour peu qu'on ne le stoppe pas dans son élan. Il est donc impératif de le soumettre au point de l'ensevelir sous l'ego des autres. Au point de le crucifier comme dit mon Shaykh - avec toute la dimension sacrificielle que recouvre ce terme. En l'occurrence, l'ego des autres apparaît, dans sa dimension contradictoire et oppositionnelle, comme un secours des plus salutaires - voire une grâce. Il est même nécessaire, dans la voie, au point que le Murîd ne peut se réaliser que par lui. Car il ne saurait y avoir d'humiliation sans humiliateur. Alors cherchons l'arrogance des dominateurs.

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page