top of page

Gare à la Da'wa incomplète !

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


La conversion ne s'arrête pas à la Shahada : ça, c'est juste se soumettre - et ça n'est que le début du cheminement :


قَالَتِ الْأَعْرَابُ آمَنَّا قُل لَّمْ تُؤْمِنُوا وَلَكِن قُولُوا أَسْلَمْنَا وَلَمَّا يَدْخُلِ الْإِيمَانُ فِي قُلُوبِكُمْ وَإِن تُطِيعُوا اللَّهَ وَرَسُولَهُ لَا يَلِتْكُم مِّنْ أَعْمَالِكُمْ شَيْئًا إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ
Les Bédouins ont dit : « Nous avons la foi ». Dis : « Vous n'avez pas encore la foi. Dites plutôt : ''Nous nous sommes simplement soumis'', car la foi n'a pas encore pénétré dans vos cœurs. Et si vous obéissez à ALLAH et à Son messager, Il ne vous fera rien perdre de vos œuvres ». ALLAH est Pardonneur et Miséricordieux.

(Coran - Surat 49 : Al-Hujurat / Ayat 14)


De même, faire Da'wa ne consiste pas simplement à vouloir faire dire la Shahada à quelqu'un : à la rigueur, faire ça et tourner le dos, c'est un peu comme offrir une voiture de sport à quelqu'un sans se soucier de savoir s'il sait la piloter en toute sécurité, ou lancer une bouée à un naufragé au milieu de l'océan en poursuivant sa route : même si l'intention reste louable, c'est non seulement, dans les faits, absurde et incomplet, mais encore dangereux voire criminel, rendant parfaitement vain le geste.

Car c'est bien à cause de tels manquements que certains jeunes convertis s'égarent dans des dogmes mortifères, exclusivement fondés sur le jugement, la condamnation et le rejet, et proposant une compréhension superficielle et littéraliste de la religion.

Ou que d'autres se trouvent manipulés et engagés dans des voies criminelles et morbides, visant à donner de la religion une image de terreur et de barbarie - dont profitent amplement les manipulateurs pour mener leur politique impérialiste de domination par le chaos.

Faire Da'wa, c'est donc s'engager pleinement, auprès d'ALLAH عز وجل, aux côtés de celui que tu invites à Sa religion, afin de le mettre sur la voie de l'excellence qui va le mener à LUI.

C'est être soucieux de lui apporter les fondements de la foi, par un enseignement et une éducation qui feront de lui un musulman accompli et un vrai croyant.

Et ça passe inévitablement par le remettre entre les mains des Awliyas et savants habilités à le faire.

Aussi, avant d'inviter les gens à l'Islam, assure-toi de pouvoir assurer derrière, et de disposer de toute la logistique et du réseau nécessaires à sa bonne guidance et à son cheminement droit.


En d'autres termes, d'être bien guidé toi-même.

Dans le cas contraire, tu risques plus de mettre en circulation des égarés aux comportements déviants, que d'authentiques croyants donnant aux autres l'envie d'embrasser leur religion.


Certes, ALLAH تعالى guide qui Il veut sans que quiconque puisse l'égarer, mais il appartient au Da'i, dans son effort d'invitation, d'au moins compléter sa Niya par un désir sincère de guidance pour ceux qu'il appelle à l'Islam ; et si possible de faire suivre le tout par des actes concrets.

Car on ne convertit pas quelqu'un à la légère.

8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page