Adab

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ




LE SAVIEZ-VOUS ?


Présider la prière en présence d'un Walî est un manque d'Adab inqualifiable.


Tout comme s'asseoir à côté de lui, ou lui tourner le dos : on fait toujours face au Walî, dans la position où il se trouve.


S'il demande de présider la Salât à sa place, ou de s'asseoir à côté de lui, on décline poliment - comme avait fait Sayyidina Abû Bakr (رضي الله عنه) quand Sayyidina Muhammad ﷺ lui avait demandé de présider la prière alors qu'il était souffrant.

Ces règles de politesse élémentaires ne doivent souffrir aucune exception.

C'est une des clés (si ce n'est LA clé) de l'élévation spirituelle et de la proximité d'ALLAH ﷻ.

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout