Tu es de ton Walî

Dernière mise à jour : 10 oct.

بسم الله الرحمن الرحيم


Pour chaque individu le retour à ALLAH ﷻ se fait par un cheminement bien déterminé, correspondant au processus créatif descendant :


ALLAH ﷻ a d'abord créé Muhammad ﷺ – la lumière muhammadienne.


De cette lumière Il a tiré les prophètes.


Des prophètes Il a extrait les saints AwliyaSalihin et autres Muhsinin.


Et des Awliya découlent les autres créatures.


Ainsi, quand une créature est amenée, de son vivant terrestre, à revenir vers ALLAH ﷻ, elle devra rentrer dans le cœur de son Walî de tutelle, qui lui-même l'introduira dans le cœur de son prophète de tutelle, qui lui-même l'introduira dans le cœur de Sayyidina Muhammad ﷺ, qui lui-même lui fera réintégrer Le Noyau Divin.


Tout cela se fait par (con)fusion, au moyen de l'amour : le sujet se fond au cœur du saint (s'y confond), qui lui-même se confond dans le cœur de son prophète de tutelle, qui lui-même se confond dans le cœur du Prophète Muhammad ﷺ, qui lui même se fond au Noyau Divin.


Les Gens du Livre doivent passer par les prophètes intermédiaires pour réintégrer la lumière muhammadienne, mais les musulmans y accèdent directement par les Awliya, qui s'intercalent donc, par ordre d'importance et de préséance, entre les saints et les prophètes des autres religions.


Mais on ne revient pas directement à ALLAH ﷻ sans passer par ce cheminement prédestiné, ce fil conducteur : ainsi tout individu est lié à ALLAH ﷻ, via Muhammad ﷺ, par une Silsila bien déterminée : ainsi un chrétien passera, par exemple, par Padre Pio, qui le mènera à Sayyidina ‘Issa عليه السلام, qui le conduira in fine à Muhammad ﷺ, qui lui-même le ramènera à ALLAH ﷻ.


Le musulman, lui, passera par son Walî de tutelle, qui assurera la jonction, via Muhammad ﷺ, avec ALLAH ﷻ.


Dans tous les cas, Muhammad ﷺ est l'intercesseur obligé.


Mais il faut bien comprendre que tout cela est prédéterminé de manière quasi structurelle : avant même que tu n'apparaisses dans ce bas monde tu appartiens à une lignée déterminée de toute éternité : tu es créé, issu de la lumière d'un saint, qui lui-même est créé d'un prophète – soit intermédiaire, soit Muhammad ﷺ directement – indépendamment de toute lignée atavique, familiale, raciale, ethnique...


C'est ainsi que nombre d'occidentaux, qu'ALLAH ﷻ a fait La Grâce de guider, se retrouvent musulmans sans trop savoir pourquoi, alors qu'ils n'avaient aucune attache préalable avec le monde arabo-maghrébin – ni génétique, ni culturelle : c'est qu'ils sont liés de toute éternité à Muhammad ﷺ – ils sont de sa Umma – via leur Walî de tutelle.


Et si l'atavisme et le lignage génétique ont leur importance (c'est une autre question), c'est sur un autre plan que sur le plan spirituel pur : sur le plan spirituel pur, on descend de ALLAH ﷻ par un saint, via Muhammad ﷺ et un prophète intermédiaire éventuellement.


C'est ainsi que le bien-guidé sera nécessairement amené à rencontrer son saint de tutelle – soit physiquement, soit spirituellement (mais c'est extrêmement rare) par la voie de la Rabita s'il est Uwaysi.


Et quand tu rencontres ton Walî, tu dois avoir la certitude, le Yaqîn, que tu es lié à lui par un lien autrement plus étroit qu'une simple affinité : tu es de sa lumière – et c'est là la filiation spirituelle.


En d'autres termes, tu es issu de lui.


Tu viens de lui.


Tu es de lui.


Et le Walî consacre son existence à rassembler les gens issus de sa lumière, à les réunifier dans son cœur, pour les ramener à ALLAH ﷻ via Muhammad ﷺ (le cœur de Muhammad ﷺ réunifiant quant-à lui tous les prophètes intermédiaires et Awliya).


C'est ainsi que celui que ALLAH ﷻ guide (vers LUI) se voit invariablement mené vers son Walî Murshid ; et celui qu'ALLAH ﷻ égare se voit inexorablement coupé de ce dernier, séparé de lui par un voile infranchissable, tant physique et matériel que métaphysique et spirituel : il ne saura même jamais qu'il a un Walî duquel il est issu, ni que ce dernier existe ; il ne sera que livré à son âme.



Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation écrite de l'auteur.

50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout