Pourquoi l'enfer ou le paradis après la mort ?

Dernière mise à jour : 11 sept.

بسم الله الرحمن الرحيم


Pourquoi ALLAH ﷻ conserve-t-Il les hommes après leur vie terrestre, soit au paradis, soit en enfer, alors qu'Il pourrait, in fine, les anéantir purement et simplement ?


C'est qu'Il les a créés à Son Image : Il y a mis de LUI ; chacun est de LUI, de Sa Lumière ; alors Il les conserve jalousement.


Car en eux Il Se contemple, tout comme en eux-mêmes ils Le contemplent – et même en LUI ils se contemplent.


Et même rebelles et mécréants, ils sont Sa Création Parfaite, car Il les a voulus ainsi, pour alimenter l'enfer (Qur’an 7:179).


Ainsi l'homme, dans toute son étendue, dans son équilibre parfait entre le bien et le mal, entre L'Esprit et la matière, dans sa diversité, est-il La Manifestation Absolue de Son Génie Créateur, qu'Il projette dans cette créature exclusivement conçue pour LUI, à Son Usage Personnel, quand tout le reste de la création est destiné à l'homme qui en est le Khalife.


Et Il ne saurait éliminer Cette Manifestation de Sa Fierté, de Son Orgueil, de Son Amour, en Laquelle Il Se contemple, et S'admire, et S'adore.


Alors Il la destine aux emplacements dédiés au rang et au degré de chacun, dans quelque ciel parmi les sept cieux, ou quelque terre parmi les sept terres.


Mais en aucun cas Il ne saurait anéantir si promptement Cette Créature Parfaite où Il a mis de LUI – où Il S'est Mis, où Il siège (le cœur du croyant est Le Trône d'ALLAH ﷻ) – et devant Laquelle les anges eux-mêmes se sont prosternés – à l'exception d'Iblis qui l'a payé de sa déchéance, pour bien montrer le caractère divin et sacré de l'homme, et ce qu'il en coûte à quiconque ose dénier et dédaigner cette sacralité – à commencer par l'homme lui-même, égocentré, focalisé sur ce qu'il croit être lui, et trop peu enclin à reconnaître en lui Le Divin.


Car ce que l'homme adore trop souvent en lui, c'est "lui-même" (ou ce qu'il croit être lui), et pas ALLAH ﷻ Qui est son Être Réel – plus Proche de lui que sa jugulaire.


Le Prophète ﷺ a dit : "Celui qui connaît son âme, c'est-à-dire lui-même, connaît son Seigneur" ; en d'autres termes, celui qui reconnaît que tout ce qui constitue son identité "propre" (son "Proprium" pour reprendre la terminologie d'Ibn ‘Arabi), n'est pas ALLAH ﷻ, et l'identifie donc comme un leurre, connaît ALLAH ﷻ ; car c'est en connaissant tout ce qui n'est pas ALLAH ﷻ, qu'on connaît ALLAH ﷻ (c'est dans ce sens que le Prophète ﷺ a demandé à ALLAH ﷻ : "Fais-moi voir – ô ALLAH ﷻ ! – les choses telles qu'elles sont", comme l'explique Ibn ‘Arabi dans son Traité De L'Unité).


Autrement dit, ce que tu crois être toi, autre qu'ALLAH ﷻ, n'existe pas, n'est qu'une illusion, un voile : car il n'y a pas autre qu'ALLAH ﷻ, il n'y a que ALLAH ﷻ.


Quand tu sais que toi n'est pas, tu connais ALLAH ﷻ – tu "te" connais comme ALLAH ﷻ : tu sais que ce que tu crois être toi, autre qu’ALLAH ﷻ, est en réalité ALLAH ﷻ.


Et comme tu sais Ce qu’est ALLAH ﷻ, tu sais ce qui n’est pas ALLAH ﷻ – et tu sais que l’homme n’est pas ALLAH ﷻ .


N’est pas, tout simplement.



Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation écrite de l'auteur.

28 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout