Les serviteurs d'Iblis alias Lucifer

Dernière mise à jour : 25 août 2019

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Ma génération est la plus impactée par l'entreprise de démantèlement social opérée par l'oligarchie, car elle peut mesurer directement, à l'aune de son expérience de vie, le déclin amorcé dans les années 65/70 :


Il y a 15 ans, on pouvait encore accéder à certains jobs : personnellement, je pouvais travailler dans la sécurité privée sans problème, aujourd'hui il faut une qualification professionnelle et le métier m'est devenu inaccessible - et ça vaut pour tout : ils ont littéralement cloisonné et fermé le marché de l'emploi.


Idem pour le logement : il y a encore 15 ans, on pouvait prendre un appartement à bail sans difficulté : il suffisait de visiter et de dire "je prends", et l'affaire était dans le sac ; aujourd'hui, il faut monter un dossier rédhibitoire qui ne laisse pas la moindre chance aux profils les plus fragiles.


Une société qui prive le peuple de moyens de subsistance et d'abris (qui sont les droits les plus élémentaires de tout citoyen) est profondément gangrenée.

Les plus candides pourront croire à la fatalité et invoquer la crise, mais c'est éluder trop vite la responsabilité des dirigeants politiques officiels, vendus aux lobbies du fric qui représentent l'État profond.


Car une crise, ça se fabrique de toutes pièces, et ces énarques formés ne sont pas stupides et incompétents au point de plonger par inadvertance la société dans un tel marasme - bien au contraire.


Si ce n'est pas fortuit, c'est voulu.


Il suffit, pour s'en convaincre, de se rappeler que le commanditaire et Président de la République officieux depuis 38 ans, j'ai nommé Jacques Attali, préconise le plus sérieusement du monde de "piquer" les vieux.


Quand on sait que les chefs-d'œuvres de ce grand philanthrope seront au programme de l'Éducation Nationale, avec ceux de son comparse BHL, on comprend que leurs prescriptions humanistes constituent rien moins que la politique officielle de la nation.


Le but de tout ça est bien entendu de fragiliser les individus, de les rendre vulnérables pour mieux les contrôler.


Que les gens qui persistent à réclamer à tue-tête le destitution de Macron essaient de voir un peu plus loin, qu'ils comprennent quel est le vrai pouvoir occulte qu'il faut renverser, qui s'étale de plus en plus ouvertement dans les médias et les institutions de l'État.


Rappelons enfin que BHL est un luciférien déclaré, et on saura pour le compte de qui roulent ces shayatines.


Les serviteurs d'Iblis alias Lucifer - Blog - Stéphane Abdallah ILTIS

(Soutenir mon travail.)

17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout