La paréidolie : un artifice jinnique ?

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


Selon Wikipédia, la paréidolie est un phénomène psychologique, impliquant un stimulus (visuel ou auditif) vague et indéterminé, plus ou moins perçu comme reconnaissable.

En d'autres termes, notre cerveau interprète un phénomène visuel ou auditif à priori naturel, comme quelque-chose d'autre issue de la subjectivité :

C'est ce bon vieux phénomène qui consiste à voir se dessiner une forme dans les nuages ; ou à percevoir un cri d'épouvante dans un bruit quelconque (mécanique par exemple) ; ou à voir le visage d'un mort dans une brume nocturne.



Bref, notre imagination interprète arbitrairement ce qu'elle voit, en fonction de notre état psychologique (stress, rêverie, nostalgie...).

Se pourrait-il que les Jinns, qui sont pure énergie et influent principalement sur le psychisme, exploitent cette propension de notre cerveau à l'imagination, notamment quand ils prennent forme humaine ou animale ?

Autrement dit, ne susciteraient-ils pas en nous, dans notre esprit, une pure illusion, de manière à nous effrayer, à nous leurrer, ou à nous faire perdre la raison ?

N'est pas sous ce procédé, notamment, qu'ils parviennent à nous faire croire aux fantômes, transformant par exemple, dans certains esprits prédisposés à y croire, des sons divers en PVE, ou des formes, brumes ou vapeurs quelconques, en spectres et autres revenants ?


La paréidolie : un artifice jinnique ? - Blog - Stéphane Abdallah ILTIS

Ou s'incarnent-ils réellement en matière ?

Il est établi par des raqi expérimentés que cet état les rend plus vulnérables, qu'il suffit de maintenir sur eux le regard pour les emprisonner sous leur forme physique éphémère, et de réciter Ayat Al-Qursi pour les brûler et les tuer.

On imagine mal, dans ce cas, qu'une simple illusion soit aussi vulnérable à une récitation coranique, une illusion étant par définition irréelle et insensible.

Et certaines agressions physiques de Jinns, filmées alors qu'ils ne sont pas matérialisés, montrent bien que leur intervention est loin d'être illusoire :







Difficile de déterminer la part du matériel et de l'énergétique dans les manifestations jinniques.

Toujours est-il que nous sommes bien loin de connaître tout leur éventail d'artifices - et c'est peut-être mieux ainsi.

Le monde invisible est fait pour rester invisible, par décret divin, et le meilleur moyen de s'en préserver est d'être le plus souvent en état d'ablution, de prière et de Dhikr.

Car comme le dit Shaykh Rajab (qu'ALLAH sanctifie son secret), les diables n'approchent pas la prière, ni les prieurs assidus et sincères, ni les croyants véridiques.


Il est bien connu que le diable changeait de direction lorsqu'il venait à croiser Sayyidina Umar (qu'ALLAH soit satisfait de lui).


(Dans la photographie suivante, prise par moi-même le 27 novembre 2013, apparaît dans le coin en haut à gauche du cliché une ombre étrange qui ressemble à une main : alors, anomalie photographique laissant effectivement penser à une main par phénomène de paréidolie, ou manifestation jinnique effective ?

Pour information, le Monsieur sur la photographie, dont j'ai volontairement flouté le visage, était mourant et devait décéder quelques jours plus tard - qu'ALLAH lui fasse miséricorde...)



(Soutenir mon travail.)

66 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout