top of page

La création ou le piège de l'image

Dernière mise à jour : 22 mars 2023

بسم الله الرحمن الرحيم


La sensation ou perception précède la chose créée ou création.


Et c'est par l'image ou imagination que va se réaliser normalement la perception, car l'image est la manifestation du créé – contrairement à L'Incréé – ALLAH ﷻ – Qu'on ne peut imag(in)er.


Et tout ce qu'on ne peut imaginer (transformer directement en image), qui relève de l'invisible (l'air, le son...) va être conceptualisé à l'aide de l'intellect.


Ainsi, la création se manifeste à nous par l'image ou le concept, via les sens car la sensation précède la transformation en image ou concept (d'abord on ressent, avant d'imaginer ou de conceptualiser la chose en formules littéraires ou mathématiques – et on observe ici que la lettre ou le chiffre sont eux-mêmes images, le concept n'étant finalement qu'une imagination indirecte : on passe par le signe pour donner une apparence à la perception).


Autrement dit, on opère un mouvement descendant de la sensation, qui vient d'ALLAH ﷻ, à la création : la sensation est l'étape charnière, intermédiaire, de ALLAH ﷻ au créé ; mais si on est capable de remonter directement de la sensation à Celui Qui la génère, Qui nous l'insuffle, ne se laissant pas capter (en tombant dans l'image qui n'est qu'un piège, un leurre, se laissant hypnotiser par elle) par la création, on est en Présence d'ALLAH ﷻ ; autrement dit, si on a la conscience permanente que la sensation vient d'ALLAH ﷻ, c'est vers ALLAH ﷻ qu'on se tourne plutôt que vers l'image par laquelle se manifeste la création.


Et tel est finalement l'objectif : la création, plutôt que d'être une fin en soi, ne doit qu'être un relais, un miroir de Celui qui la génère via les sens : au lieu de rester fasciné, capté par l'image (arrêté à elle), on doit produire l'effort spirituel de la considérer comme Manifestation d'ALLAH ﷻ, vers Qui elle doit nécessairement renvoyer, et donc de se tourner vers LUI : c'est ainsi que chaque image de la création doit rappeler le créateur, et si la création se manifeste par l'image ou le concept, c'est in fine ALLAH ﷻ Qui Se manifeste par la création et donc par l'image.


Mais il convient pour cela d'être capable de voir la création derrière l'image (de savoir que l'image est manifestation de la création) – et celui qui voit la création dans sa dimension relative (c'est-à-dire dans sa nécessaire relation au Créateur, comme chose créée) ne voit plus, par elle, que ALLAH ﷻ, et telle est finalement sa nécessaire vocation : par sa vision intermédiaire, rappeler ALLAH ﷻ ; Le faire voir, indirectement, par manifestation interposée, vu qu'Il n'a pas d'image et ne peut être perçu directement.


Ce qui paraît simple à formuler, mais est loin d'être évident à soutenir dans l'effervescence, la fièvre du séjour terrestre, tant le risque d'être absorbé par les apparences que constituent les images et les concepts est permanent.



Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation écrite de l'auteur.

64 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page