Faire place nette dans son cœur pour accueillir ALLAH ﷻ

Dernière mise à jour : 14 oct. 2020

بسم الله الرحمن الرحيم


La Présence d'ALLAH ﷻ se manifeste de plusieurs manières, à Sa Guise et à Son Entière Discrétion :


C'est comme Il veut, quand Il veut - et surtout si Il veut :


Ça peut être le poids de Son Regard sur toi, qui t'inspire la crainte révérencielle.


Ça peut être des Signes subtils qu'il soumet à tes sens à travers Sa Création.


Ça peut être un état ponctuel dans lequel Il te plonge, comme le Ghayba.


Et quand Il a fini de t'agréer, c'est par le Maqam de la Permanence - Al-Baqa : alors tous les états et toutes les stations sont englobés dans cet état de substitution permanente, où il dispose entièrement de ton être purifié de toute individualité, de toute trace de péché antérieur.


Toi, tu n'en es pas là.


En attendant, il ne t'appartient pas de chercher ou d'espérer quelque état que ce soit : c'est LUI qui donne ce qu'Il veut à qui Il veut, comme Il veut quand Il veut.


Ce que tu dois t'efforcer de faire, toi, c'est de laisser place nette pour L'accueillir :


De te purifier.


D'arracher de ton cœur toutes les mauvaises herbes de ton ego, afin qu'Il puisse y semer les graines de Sa Présence.


Fais le vide en toi, et chasse cette voix insupportable qui passe son temps à exiger, à dire moi-je, à se plaindre, à donner un avis qu'on ne lui demande pas...


Car il ne sied pas à ALLAH ﷻ de cohabiter avec un tel énergumène - et de toutes façons il ne sied pas à ALLAH ﷻ de cohabiter avec qui que ce soit.


Tu dois donc chasser ce squatteur indélicat qu'est ton ego, de manière à faire de ton cœur un trône pour ALLAH ﷻ Seul.


Si tu y parviens, on ne verra plus en toi, par transparence, comme marque de Sa Présence, que les attributs de Son Messager ﷺ, qui auront envahi ton cœur par sa (con)fusion parfaite avec ton Ruh.


Après que ton cœur, cette boussole déréglée, ait enfin retrouvé le Nord muhammadien de ta terre charnelle, qui se trouve dans ton Esprit de Lumière.


Après avoir oscillé pendant des années vers ton âme instigatrice au mal, cette Nafs égotique qui ne visait rien d'autre que la satisfaction des besoins du corps et de la conscience de soi.


OBTENIR CET ARTICLE EN FORMAT PDF


[Tous droits réservés © Stéphane Abdallah ILTIS / Abu Al-Huda : toute reproduction interdite, même partielle, sans autorisation écrite de l'auteur.]

5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout