top of page

کُنْ فَیَکون

بِسْمِ اللهِ الرَّحْمٰنِ الرَّحِيْمِ


کُنْ فَیَکون - Blog - Stéphane Abdallah ILTIS

Un Walî disait : "Si ce n'était par pudeur, je n'aurais qu'à dire d'une chose « Sois ! », et elle serait". Le cheminant réalisé dans la Fréquence divine n'a quasiment plus besoin d'invoquer pour agir sur la Création : n'étant plus dans l'altérité mais dans la divinité, cela reviendrait à s'invoquer LUI-même. Et si, sous son occurrence humaine, il continue d'invoquer et de montrer les signes de la plus haute piété et de la religiosité, c'est en sa qualité de Mu'allim : pour montrer aux humains le bon comportement et la politesse envers leur Créateur, leur enseignant l'adoration. Comme le faisait le Prophète ﷺ. (Même avec sa divinité retrouvée, le 'Arif BiLLAH demeure une créature : et c'est avec sa part d'humanité qu'il continue d'invoquer et d'adorer son Créateur - quitte à parler à ce qu'il a lui-même de divin / au divin en lui.) EDIT (06/03/20) : le 'Arif BiLLAH invoque (et évoque) le Cœur de la Matrice ; comme l'œil, la main... échangent et communiquent avec le cerveau qui les guide (en touchant, en voyant, le doigt, l'œil, renvoient des informations au cerveau, qui les transforme en décrets et en actes ; et les anges sont les muscles qui exécutent).

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page